Thunder's Place

The big penis and mens' sexual health source, increasing penis size around the world.

Connaissez vous l'éjaculation à "sec" ?

Connaissez vous l'éjaculation à "sec" ?

Salut à tous !
Je viens de débarqué, j’ai lu pas mal de post écris avec soin et je tenais avant tout à dire merci pour cette (étrange ?) ressource de connaissance mis à disposition !
Je n’est pas vu de sujet concernant l’éjaculation à sec (aveugle ? )
Je tenais en parler rapidement (de mon vécu) :
Lorsque l’explosion est imminente il “suffit” de contracter le muscle pubo coccygien qui va obstruer l’envoi du sperme et ( il me semble :) naturellement sera envoyer dans la vessie.
Personnellement, j’en suis arrivé ou je le contracte aisément, empêche l’éjaculation mais également je peux effectué la petite série de contraction du PC naturellement ( qui permet la “propulsion” de l’eau de vie ) tout en maintenant une contraction à l’arrière pour bloquer l’éjaculation… Je suis clair ? -__-
Ainsi j’ai remarqué que le muscle pubo coccygien est plus subtil qui n’y parait : on peut contracter “l’avant” indépendamment de “l’arrière” !
Je ne sais pas si c’est utile mais cela me permet de prendre beaucoup de plaisir avec ma partenaire car je joui plus intensément.
A la fin de l’éjaculation à sec j’ai une légère “débandaison” mais qui repars 1min plus tard avec les mêmes sensation qu’au début ! ( après c’est plus long pour jouir ).
J’amène donc ma question : Est-ce que cette technique à des incidents pour la santé ? ( j’en sais rien : une forte probabilité d’avoir un cancer de la prostate ou une impuissance futur, fertilité amoindrie ? )

PS : Beaucoup des mecs sur le forum n’ont pas besoins de grossir leur sex ( au delà de 18 BPEL ), à coté je trouve déjà le miens assez ridicule comme ça :D !
PPS: dsl pour le pavé !

Salut RustJurd,
J’en parlais hier dans le topic routine de base. Après quelques jours de contraction PC (ou Kegel, on s’y perd un peu), j’ai remarqué qu’il n’y avait en fait pas un, mais au moins deux muscles différents, même s’il m’est encore impossible de les contracter de manière indépendante.
Concernant l’éjaculation à sec comme tu dis, j’ai pour l’instant du mal à la pratiquer pendant l’acte en sexuel, en revanche je m’entraîne pendant la masturbation. J’ai également entendu dire que la rétention du sperme pouvait avoir des effet positif sur la largeur, je ne sais pas si c’est vrai.

Comme je ne suis sûrement pas encore assez “musclé”, j’ai cependant du mal à me retenir juste en contractant, il faut aussi que je ralentisse le rythme de la masturbation. Et souvent, il y’a souvent 2 ou 3 gouttes qui sortent, mais rien à voir avec l’éjaculation normale. Est ce que ça te le fait aussi? Est-ce un problème?.

Concernant la santé, moi aussi je m’inquiète un peu car ces procédés provoquent parfois de légères et courtes douleurs. Mais j’ai toujours entendu dire que travailler ces parties du corps permettait justement de réduire le risque de maladie à long terme.


Last edited by acic : 02-14-2014 at .

Salut acic merci d’avoir répondu rapidement !
Pour être plus précis et de mon ressenti : je ne pense pas qu’on puisse réellement contracté “l’avant” indépendamment de “l’arrière” ( si on peux dire ça…)
Mais en fin de compte plutôt mettre l’accent sur telle ou telle partie.

Apres quand je suis vraiment trop excité, que le gland ( moins vrais maintenant ) est extrêmement sensible ( douleurs au moindre contact ), c’est quasiment impossible de se retenir !
J’ai aussi ” 2, 3 gouttes qui sortent” ( liquide séminal) malgré une éjaculation à sec, mais ce liquide sors naturellement avant l’éjaculation avec l’excitation….bref c’est naturelle :D
On peut ajouter que dans tous les cas l’éjaculation à sec c’est pas étanche à 100% même après tu auras toujours un peu de liquide séminal à venir :D


“La rétention du sperme pouvait avoir des effet positif sur la largeur” ——> je suis très sceptique ——->Mythe thundersplace :D
Apres pour les petites douleurs ça m’arrive aussi ( Gargouillement & Cie ) c’est normale notre corps est une usine.

ENFIN pour la santé j’ai entendu pareil, mais je n’ai vu aucune source ou preuve donc….

Les éjaculations à sec, ça s’appelle l’injaculation en fait je crois.

Tu as réussis à y parvenir au bout de combien de temps de pratique? Personnellement même si je contracte à fond, impossible de bloquer pour l’instant. Je n’éjacule pas autant que si je me laissais aller, mais il y’a quand même éjaculation. Je dois encore bosser :D Ça doit être trop de maîtriser cette technique, la confiance en soi doit être décuplée au lit!

Injaculation ? Ok j’irai voir ;)
En faite je l’ai fait de manière inconsciente, je n’est fait aucun exercice de “Kegel”.
Je pense que tout viens de la façon dont on à commencer à se masturber, j’ai toujours cherché à retardé en contractant, en reprenant, contractant etc.. Et un jour j’ai contracté ( plus ou moins bien ) pendant l’éjaculation et c’est la que j’ai commencé à…expérimenter et découvrir ce que t’appelle l’injaculation”
Après, au lit l’éjaculation précoce est un “problème” en moins c’est sur mais ça na jamais influencé ma confiance, même en éjaculant je bande encore :D mais après j’ai moins de plaisir et je suis moins excité alors
Que lorsque que j’injacule (…xD) je garde plaisir et excitation ET C’EST ÇA L’INTÉRÊT. ( tu as toujours un peu de liquide ;) )
Après c’est comme pour le PE ou n’importe quoi, les performances et sensation diffèrent en fonction des individus ! Certains diront que même après une éjaculation ils auront encore plus ou moins du plaisir etc…

Après je trouve qu’une fille va préférer 5-10 min bien intense avec des pauses plutôt que 45 min ou au début c’est énorme mais après quelque mois tu regarde ta montre :D ce n’est que mon avis.
Et franchement la taille excite la fille, mais la confiance encore plus !
Si on est fait comme ça c’est pas pour rien. Faut arrêtez de se prendre la tête ( je vais quand même tester 2 mois la routine de base pour voir :D )

Degemer mat, RustJurd,

Je me suis permis de déplacer ton post (ainsi que ceux qui suivent) parce que pas très à sa place là où tu l’avais mis.

Il me semble que l’injaculation, à proprement parler, est une chose un peu différente en ce sens qu’elle nécessite une pression des doigts. C’est plus sommaire, en fait. Le principe reste le même, malgré tout.

J’ai essayé il y a pas mal d’années de parvenir à ce que tu pratiques. Malgré des mois d’exercices en suivant la méthode de B. Keesling, je ne suis jamais parvenu à rien.

Je suis d’accord avec toi quand tu dis qu’au niveau des sensations tout dépend des individus. Contrairement à toi, lorsque je parvenais à un second orgasme sans débander, il était infiniment plus intense que le premier. Malheureusement, ça n’arrivait pas souvent et c’était il y a déjà bien longtemps. :)


Ce Forum n'existe que grâce à la générosité de ses membres.

Faire un don :donatecar

Salut les gars, je comprends parfaitement ce que tu racontes RustJurd.
Pratiquant les kegels depuis plus d’un an maintenant, j’arrive à contrôler, pour être un peu plus précis, le “réflexe éjaculatoire”.
C’est à dire, le bloquer juste avant le point de non-retour.
Je suis également en train de l’expérimenter avec les exercices de PE.

Utiliser cette technique occasionnellement ne devrait pas avoir d’incidence majeure selon moi.
Cependant une utilisation abusive peut enflammer et courbaturer ton muscle PC, comme tout autre muscle.
Cela m’est déjà arrivé, lorsque que durant un mois j’ai tenté de me masturber le plus longtemps possible sans jamais éjaculer.
Certaines session pouvaient durer de 1 à 2 heures. Au-delà je m’arrêtais.
Au bout d’un moment le muscle était saturé, ou plutôt courbaturer, légère douleur qui avait disparu au bout de quelques jours.
Je pense que le pratiquer trop souvent peut être également dangereux car il y a des risques de fuites.

Néanmoins, j’ai quand même noté une amélioration au niveau de la taille de mon penis, plus gros, plus lourd.
Comme lorsque l’on commence le PE.

J’ai repris la routine depuis 2 semaines environ, et en parallèle tous les soirs je fais des petites séances de masturbation, imitant le jelqing, en utilisant cette technique pour ne pas éjaculer.
Mais sans en abuser 15-20 minutes pas plus. Le but étant d’engorger mon pénis de sang le plus longtemps possible.
Je n’en suis qu’au début de l’expérimentation et n’ai noté aucuns PI jusqu’à maintenant.
Au contraire ayant des tâches résistantes au niveau du gland suite à une période de PE antérieure, ces dernières commencent à disparaître.

Matfer.

J’ai une petite question: est-ce que avec cette technique, vous arrivez à bloquer l’éjaculation tout en ayant la sensation d’éjaculer?

Personnellement quand je me masturbe, j’arrive à contrôler en contractant le muscle et en ralentissant ou en arrêtant de me masturber, puis je peux continuer. En revanche, je n’arrive pas à ressentir la sensation de l’éjaculation sans éjaculer. Quand je ressent la sensation, même si je contracte de toutes mes forces je ne peux pas retenir.

J’ai lu le bouquin de je ne sais plus quelle sexologue qui expliquait qu’on pouvait ressentir l’orgasme sans éjaculer, malheureusement je n’y parvient pas… Si jamais certains de vous ont des tips ;)

Top

All times are GMT. The time now is 11:04 AM.