Thunder's Place

The big penis and mens' sexual health source, increasing penis size around the world.

Flipette : veines apparentes et bleues au repos après jour 1

12

Helllo Effman

Effectivement dry veut dire sec, mais je trouve que les façon de faire entre les dry et les wet sont différentes.
Du fait que le pénis soit lubrifié on préconise dans les vidéo de faire glisser sa prise depuis la base jusqu’au gland. C’est justement comme ça que je me suis fait mal., parce que la pression exercé par ma main qui devait glisser sur la peau à créé un étirement des veines anormal, sachant qu’elles ne sont pas souple de base, et à provoqué une inflammation. Ce qui à du arriver à notre ami Frank.
Avec une méthode Dry, on serre à la base du pénis avec la prise en O, sauf qu’au lieu de faire glisser sa main sur la peau, on accompagne la peau vers l’avant tout en exerçant une pression sur les corps caverneux.
De cette manière les veines ne sont pas soumises à un étirement important, et personnellement je trouve que l’on peut exercer bien plus de pression.

Seul problème, c’est que je crois que cette méthode fonctionne mieux sur des pénis non circoncis, car on peut correctement décalotter et avoir une bonne marche de manœuvre. Sur un pénis circoncis, je pense même que c’est presque impossible.

Pour ce qui est du lubrifiant avec “la méthode” dry, je dirais que c’est surtout pour éviter qu’il s’irrite la peau surtout qu’il vient de se faire mal.
Je le pratique sous la douche principalement, avec simplement de l’eau. La prise ne glisse pas sur la peau, c’est le principal.

Si vous êtes circoncis, je pense que le wetjelq est la seule véritable alternative.

D’ailleurs j’aimerai quelques détails des anciens à ce sujet. Le wetjelq est-il vraiment efficace ? Parce qu’en plus d’exercer un fort étirement sur la peau et les veines, il ne permet pas d’exercer la même pression que le fry jelq.
Du coup moins de pression sur les corps caverneux = moins d’efficacité ?
Sur moi je l’ai remarqué en tout cas. L’engorgement de sang et la douleur en pratiquant la méthode dry est plus importante et moins douloureuse.
Par contre je préconise une érection assez faible, juste un 20% suffit amplement, vue que le pénis va très vite être gorgé à son maximum.


Start........................................16.0 cm BPEL >< 13.3 cm EG

Now.........................................18.3 cm BPEL >< 13.4 cm EG

First Goal//Ultimate Goal.........18.0 cm BPEL :up: >< 14.0 cm EG // 20.0 cm BPEL >< 15.0 cm EG

Grand débat entre dry et wet jelq😄

Personnellement, je préfère le dry, seulement par facilité. Car point de vue efficacité, j’ai l’impression d’être un peu plus engorgé avec le wet. Je pense que c’est à chacun de trouver son exercice.
À mon avis, la différence entre les deux exercices, comme le dit Orlandjelq, concerne l’étirement de la peau, bien plus important avec le wet jelq.
Par contre, je préconiserai un niveau d’érection un peu plus élevé, 50% pour débuter me semble correct.

Salut,

Je suis circoncit et je n’ai aucun mal à faire des dry jelqs du bas jusqu’en haut ! Je n’ai jamais bien compris cette histoire, mais j’imagine que je dois avoir la peau particulièrement élastique…

Je fais aussi des dry par commodité : pas envie de m’emm… Avec un lubrifiant !


BPEL: 6,8" MEG: 5,4" BPFSL: 7,2" (Started on August 2017)

1 month break in December

BPEL: 7,52" MEG: 5,55" (January 2018)

Attention, vous êtes en train de discuter des jelqs alors que ce n’est pas un thread sur ce sujet.


Ce Forum n'existe que grâce à la générosité de ses membres.

Faire un don :donatecar

Salut !

J’ai une question, car mes veines n’ont pas encore retrouvé leur état initial, donc pas encore tranquille tranquille, surtout que j’ai lu ça dans les vidéos de démonstration :

” […] 60 à 80 %. (Pratiquer cet exercice avec une érection d’un niveau supérieur ou inférieur pourrait endommager les tissus, surtout si vous débutez)”

Moi : croyant que c’était plus safe pour tester, j’ai fait pour la 1ère fois le mouvement qui a éclaté les quelques veines et fait ressortir les autres, aux alentours de 0 %…

Donc, vous entendez quoi par “endommager les tissus” ??

Faire un jelq à 0%, ça n’a pas de sens. Selon moi, ce n’est ni plus ni moins risqué, mais c’est juste inutile.

Quand on parle des tissus, ce sont les “tissus conjonctifs” qui sont essentiellement composés de fibres de collagène. Dans le pénis il y en a plusieurs qu’on regroupe sous le terme de “tunique”.

Endommager un tissu conjonctif ça veut dire, au “moins pire” détériorer sa structure ce qui conduira après réparation à un renforcement de ce tissu, au pire provoquer une rupture, ce qui est en tous points comparable à une entorse, les ligaments étant, eux aussi des tissus conjonctifs. Une rupture de la tunique, on appelle ça “fracture du pénis”. Dans ce cas, c’est très grave et ça nécessite une intervention chirurgicale. Mais rassure-toi, si tu avais eu ce problème, tu ne te serais même pas posé la question, ton pénis aurait été noir, enflé et très douloureux. Il y a bien plus de risques d’une telle “fracture” lors d’un rapport sexuel un peu violent, qu’en pratiquant le PE.


Ce Forum n'existe que grâce à la générosité de ses membres.

Faire un don :donatecar

Ok merci

Top
12

All times are GMT. The time now is 10:45 PM.