Thunder's Place

The big penis and mens' sexual health source, increasing penis size around the world.

Petite dysfonction érectile

12

Petite dysfonction érectile

Très chers membres, Bonjour.

Je suis nouveau sur ce site, et je commence tranquillement à découvrir l’univers du PE. Après avoir regardé les vidéos disponibles ici, et avoir lu la routine de base , j’ai vite compris que je ne pourrais pas suivre ce rythme dès le début. J’ai une queue assez sensible, très sensible même. Donc j’ai commencé très doucement: 5 minutes de warm up, un peu de jelq tout doux, que j’essaie au mieux de transformer en massage (pour le nombre ou le temps je ne compte pas, je fais au feeling, mais je suis très très en dessous de ce qui est conseillé dans la routine de base) les strech pareil, et les kegel j’en fais quand j’y pense.

L’état de mon pénis est plutôt variable en ce moment. J’ai parfois des érections extrêmement solides, des sensations plutôt sympa et parfois….. Soit des problèmes pour entrer en érection, soit pour y rester. Je tiens à signaler que je n’ai jamais eu ce genre de problème avant, au contraire je démarre au quart de tour, et mes érections ont toujours duré assez longtemps. Ce qui est étrange c’est que j’ai des réponses physiologiques positives et négatives dans la même journée: ce matin mon érection était magnifique, ce soir beh c’était pas la joie…. D’autant plus que j’étais accompagné. Après il faut dire que nous avons eu environ 5 heures de rapport sexuel (masturbation, préliminaires, pénétration) sur la fin je n’arrivais à bander que quand la personne avec qui j’étais me faisait une fellation, après mon érection retombait aussi sec, mais dès le début je n’entrais pas en érection aussi facilement que d’habitude. Il m’est aussi arrivé, à d’autre moment, d’avoir des” pannes” ou des difficultés à entrer en érections, sans pour autant avoir fait le fou sous la couette pendant des heures. J’avoue que je ne suis pas trop serein là pour l’instant. En fait je suis pas mal inquiet.

Quelqu’un a déjà eu ce genre de problème ? J’ai 23 ans, et avoir des pannes d’érection à mon âge me rend complètement malade et anxieux. Pour l’instant j’ai tout stoppé. Quelqu’un aurait un conseil pour moi ?

Je vous remercie les gars, tirez pas trop fort sur la corde.

Bienvenue à toi.

Il n’est pas question de faire un diagnostic concernant tes problèmes mais le simple fait de faire subir à ton organe un stress nouveau peut en être la cause. Comme dans beaucoup de domaines, un certain temps de conditionnement peut être nécessaire.

Je pense que tu as tout intérêt à ne pas intensifier ta routine et de continuer à ce rythme tant que les choses ne seront pas rentrées dans l’ordre. De toute façon, avec des jelqs légers, tu as très peu de risque de provoquer des problèmes physiologiques. C’est donc plus probablement au niveau mental que ça se passe.

Je rajouterais quand même que ça me semble normal qu’au bout de 5 heures de galipettes, la machine montre quelques signes de fatigue. :)


Ce Forum n'existe que grâce à la générosité de ses membres.

Faire un don :donatecar

Bienvenue à toi,

5h de galipettes 😄 La fatigue est normale.

J’ai eu aussi quelques soucis d’érection lorsque je fais des routines, dans mon cas, j’ai arrêté les stretchs et cela va mieux. Comme le dit Graal, les exercices fatiguent un peu ton organe, il faut qu’il s’habitue.

Salut les gars, merci de vos réponses si rapides.

Pour faire suite à mon dernier post, j’étais encore accompagné ce matin et j’ai retrouvé la tête dure à laquelle je suis habitué. Aucun autre problème notable. Donc je suis rassuré pour l’instant. Fin de l’alerte les gars, jusqu’à la prochaine !!

Graal, niveau mentale je suis plutôt serein généralement, je ne me met pas la pression et je n’ai pas d’angoisse, sauf quand j’ai des pannes d’érection. Rien n’a changé en ce moment au niveau de mes émotions ou autre. La seule chose qui a changé dans ma vie est l’arrivée du PE.

J’ai discuté de ce problème et du PE avec un ami médecin, il m’ a répondu la même chose que vous deux à savoir réaction du pénis face à un stress. Et en ce qui concerne le PE il considère que c’est une pratique dangereuse, selon lui (bon c’était pas mal scientifique, j’ai pas vraiment compris ) les lésions provoquées sur les tissues engendrent la production de fibrose, ce qui, sur du long terme selon lui, cause un dysfonctionnement érectile.

Du coup j’aurais plusieurs questions: Existe-t-il des personnes qui pratiquent le PE depuis plus de 10, 20, 30 ou 40 ans ? Si ces personnes existent, qu’en est il de la qualité de leurs érections aujourd’hui ? Autre question, j’aimerais comprendre la réaction des tissus face au PE, mais je ne trouve pas vraiment d’article de vulgarisation scientifique concernant le PE et ses conséquences sur l’organisme. Vous sauriez me diriger ? Sachant que je ne suis pas trop anglophone. J’ai essayé de chercher un peu, mais jusque là je ne trouve pas grand chose de concluant ou d’accessible.

Encore Merci.

Salut Mobigdick, j’aime bien ton pseudo!

Pour le PE, je veux être rassurant: c’est toi qui tire dessus donc tu dois maîtriser tes gestes en fonction des sensations, c’est aussi simple que cela. Reste à l’écoute de ton corps, c’est un principe de base dans le PE.

L’avis d’un médecin ne peut pas t’orienter car aucun médecin ne te dira “vas-y aucun souci, t’as mon accord”, d’abord parce que par les temps qui courent ça n’est pas “politiquement correct”, plus aucun praticien ne va prendre le risque de t’encourager dans un domaine qu’il ne connait pas et accessoirement où il n’a rien à y gagner non plus. Il n’a jamais rien appris la-dessus pendant ses études, et n’a jamais reçu aucun visiteur médical pour lui vendre quoi que ce soit; donc dans son esprit, aucune possibilité que ça fonctionne, pire il pense carrément que c’est forcément dangereux. Les généralistes sont extrêmement frileux et aussi un peu étriqués. S’il y en a un dans le PE je veux bien l’entendre la-dessus, mais je crois qu’ils ne doivent pas être nombreux.

Pour ce qui est du PE, oui certains le pratique depuis plus de 10 ans, ce forum international en est la preuve. Depuis plus de 20 ans, je suppose que oui aussi.

La qualité d’érection avec le PE, a tendance à s’améliorer, c’est le but :) . Il peut y avoir quelques défaillances avec le PE, mais elles sont passagères. Perso je ne connais pas cela, mais d’autres pourront t’en parler.

Pour des explications précises, Graal va pouvoir t’aider car il a une excellente connaissance du sujet, c’est même un expert en la matière et je ne dis pas cela pour le flatter, c’est un simple constat.

Bienvenu à toi dans le PE


FIRST 12.27.2015:..NBPEL 163 mm (6.4'') > BPEL 175mm (6.88'') < MSEG 133 mm (5.23'')> BPFSL 192mm (7.55'')

NOW:.......................NBPEL 174 mm (6.85'') > BPEL 193mm (7.55'') < MSEG 144 mm (5.6'') > BPFSL 208mm (8.2'')

GOAL n°1:...............NBPEL 180 mm (7'')>........................................< MSEG 145 mm (5.7'')

Bonjour FantasDick,

Il n’y a aucun problème, mais j’ai signalé dans ma signature qu’il valait mieux m’appeler Mobi, plus simple et moins tape à l’œil.

Je te remercie de ta réponse, et j’entends bien ce que tu me dis, mais cela ne répond pas à mes questions. Le médecin que j’ai vu est un ami à moi cardiologue, et il a émis un avis scientifique sur le PE. En sa qualité d’ami, il m’a donné son avis personnel sur le PE, enrichi de ses connaissances sur la cicatrisation des tissus et les propriétés du corps caverneux. Ton post s’intéresse à “Qui parle” mais pas à “ce qui est dit”, et c’est justement “ce qui est dit” qui m’intéresse . Je ne cherche pas à invalider son opinion par rapport à son statut car… Je trouverais cela inutile, et un peu limité.

Non, au contraire, comme signalé dans mon précédent post, je cherche justement des explications scientifiques quant à la réaction des tissus face au PE. Avant de tirer plus longtemps sur ma b*te, j’aimerais bien savoir ce que je risque, comment et pourquoi.

Encore merci, bonne soirée.


Last edited by Mobigdick : 06-27-2016 at .

J’ai commencé il y a plus d’un an à rédiger un très long article concernant le mécanisme physiologique qui conduit à l’allongement des tissus du pénis. J’ai dû reprendre certains chapitres, réaliser des croquis, mais j’avais encore des choses à faire et certaines informations à vérifier.

Malheureusement, pour des raisons familiales, je manque de temps depuis quelques mois et je ne sais pas quand je pourrai enfin terminer cet article.

A ma connaissance, il reste une poignée de pratiquants qui ont débuté il y a une bonne vingtaine d’années et qui sont toujours actifs. Je n’ai pas entendu parler de problèmes mais, c’est vrai qu’on a pas un recul très important. Il y a même des médecins qui pratiquent le PE ; rares, c’est vrai.

Le risque de fibrose est quand même assez faible si on est prudent et modéré. Ce genre de chose se produit sur des tissus fortement endommagés lorsque la cicatrisation se fait de façon anarchique. C’est ce qui peut se produire en cas de rupture de l’albuginée des corps caverneux. C’est un accident qui a plus de risques de se produire pendant un rapport sexuel qu’au cours d’un exercice de PE. Parce que c’est plus brutal.

Les tissus conjonctifs du pénis sont étirés au cours des exercices comme le sont les tendons et ligaments pendant des séances d’assouplissement ou lorsqu’on pratique le yoga. C’est un processus lent et progressif.

Si tu veux comprendre un peu mieux le processus, je te mets ici l’extrait d’un des chapitres terminés de mon article. C’est la légende d’une courbe représentant le comportement à l’étirement des tissus conjonctifs.

…………………………………….

La courbe “représente le comportement d’un ligament en fonction de l’étirement qu’on lui fait subir. En abscisse, nous trouvons le niveau de l’allongement en mm et en ordonnées, la tension en Newtons. Ne tenez aucun compte de ces valeurs. Elles ne sont données que pour la compréhension globale. En effet, elles ne valent que pour un type de ligament et dépendent bien entendu de sa section, de sa longueur, de sa température, etc… Les valeurs seront forcément différentes selon qu’il s’agira de tel ou tel tissu conjonctif du pénis. Seuls importent la forme de la courbe et les différents seuils qui correspondront à peu près à tous ces tissus.

En bleu, le pied de courbe représente ce qu’on pourrait appeler la zone d’allongement physiologique. Elle correspond aux sollicitations normales et habituelles du tissu. C’est dans cette zone que se produit le déploiement des ondulations dont j’ai parlé précédemment.

En vert, se trouve la zone de déformation élastique. Comme son non l’indique, après un allongement d’un tissu dans cette zone, celui-ci reviendra à sa dimension lorsqu’il sera relâché.

En orange, c’est la zone de déformation plastique. Toute incursion y provoquera un allongement définitif du tissu. C’est là que se produisent les micro-ruptures dans les fibres de collagène dont il est souvent question dans nos discussions.

En partant du principe qu’il vaut mieux appliquer la tension minimale permettant d’obtenir un allongement, il faudrait pour cela se maintenir au début de cette zone, c’est à dire dans la zone de déformation sécurisée. Sécurisée, d’abord parce que cela permet de se prémunir d’une incursion involontaire dans la zone rouge, ensuite parce que l’on se protégera d’un renforcement excessif des tissus qui pourrait compromettre les gains futurs.

En rouge, c’est la zone de surcharge. Dans cette zone les cicatrisations deviennent difficiles, voire impossibles si l’on ne ménage pas des temps de repos suffisants pour qu’elles puissent se faire. La forme en dents de scie de la courbe est due aux différentes sections de fibres, de plus en plus épaisses, qui cèdent les unes après les autres. La cicatrisation créera des masses de collagène très résistantes. Les tissus seront renforcés et par conséquent extrêmement difficiles à allonger ultérieurement.”

Attached Images
Ligaments 1 fond blanc.png
(86.0 KB, 18 views)

Ce Forum n'existe que grâce à la générosité de ses membres.

Faire un don :donatecar

C’est intéressant, d’où te viennent ces conclusions ? C’est visiblement le fruit de recherches, quelles sont tes sources ?

Une fois ton discours vulgarisé, il existerait selon toi un seuil de rupture à partir du quel la déformation des tissus devient dangereux et pour la cicatrisation et pour l’augmentation de la taille du bazar. Le PE serait donc un étirement qui entre dans la zone orange que tu décris, à savoir un étirement qui permet la déformation définitive des tissus sans mettre en péril la bonne santé du pénis. Cela ressemble effectivement à un “sport”, ou plutôt à des exercices d’étirement que pratiquent par exemple les joggeurs avant ou après la course. Ce qui m’interpelle ce sont les micro-ruptures dont tu parles, comment cicatrisent les fibres de collagène ? L’organisme est capable d’en reproduire ?

Encore merci, très bonne journée !!

Ce que je t’ai donné ce n’est qu’un extrait de l’article. J’y donne les réponses à tes questions.

Mais l’article n’est pas terminé comme je l’ai dit.

Dès que je serai rentré chez moi, je suis en camping, il faudra que je pense à te fournir des liens qui devraient te permettront de mieux comprendre les phénomènes en jeu.


Ce Forum n'existe que grâce à la générosité de ses membres.

Faire un don :donatecar

Merci Graal, j ai fait quelques recherches sur la cicatrisation, et j’ai obtenu certaines réponses que je cherchais. Maintenant j’ai de nouvelles questions.

Selon ce que j’ai lu certaines cellules du tissu conjonctif appelées fibroblastes garantissent la cicatrisation des tissus en produisant une matrice extra-cellulaire riche en collagène. Cependant si la régénération se produit normalement, ce tissu cicatriciel est éliminé car il est remplacé par un tissu sain. Ce que je ne comprends pas encore c est d où vient ce tissu sain, ni en quoi il est plus sain que le tissu cicatriciel.

Par ailleurs je lis aussi qu’en cas d atteintes répétées, le tissu cicatriciel persiste, ce qui donne lieu à une fibrose. En terme “d’atteintes répétées” c’est vrai que le PE se pose la, mais je ne trouve pas de précision sur la gravité, la violence que ces atteintes doivent avoir pour déboucher sur une fibrose.

Un autre de mes problèmes concerne le reste des tissus de la verge. Qu en est il des tissus érectiles et des tissus spongieux ? J ai tendance a penser que ce sont des tissus spécialisés, qui ne sont pas forcément composés des mêmes éléments que le tissu conjonctif, et donc qui cicatriseraient de façons différentes. Comment s’opère la cicatrisation de ces tissus ? Finalement c’est eux qui m’ intéressent le plus.

Désolé pour toutes ces questions, et encore plus si je dis des bêtises.

Ah et bon camping !!

Je suis rentré depuis une bonne heure. Je n’ai pas eu de réseau ni de liaison wifi pendant ces trois derniers jours. On s’y fait très bien, finalement. :)

La différence entre un tissu sain et un tissu cicatriciel, c’est, si j’ai bien compris, le type de collagène qui les constitue. Un tissu conjonctif sain contient environ 20% de collagène de type I et 3 à 5% de collagène d’autres types. La proportion est modifiée en cas de cicatrisation. Il semble qu’il y ait aussi, une différence dans l’orientation des fibres qui se fait de façon anarchique dans un tissu cicatriciel.

Je mets ça au conditionnel parce que ce processus fait partie des choses sur lesquelles j’avais besoin d’informations complémentaires.

Pour moi, la fibrose supposerait des ruptures répétées de fibres ; donc des incursions fréquentes dans la zone rouge du graphique. Une incursion dans cette zone, c’est ce qu’on appelle une entorse quand ça concerne une articulation. Je pense que ça serait suffisamment douloureux pour qu’on ne puisse pas le faire de façon répétée.

Les CC et le CS sont des “organes” spécialisés, c’est vrai. Mais, ce qui limite les dimensions du pénis, ce sont les différentes enveloppes qui les entourent. On appelle ça la tunique. Elle est constituée de plusieurs couches, (albuginées, fascias,…). Ces couches sont des tissus conjonctifs très comparables à ceux qui constituent les ligaments ou les tendons. L’intérieur des cavités est un réseau de cavités fait de muscles lisses. Je ne sais pas si c’est l’organisme qui remplit le vide en créant de nouvelles structures spongieuses ou si ce sont simplement les cavités qui augmentent de volume. Il faudrait des études poussées pour le savoir, mais elles n’existent pas.


Ce Forum n'existe que grâce à la générosité de ses membres.

Faire un don :donatecar

Héhé 3 jours sans internet c’est pas le bagne, je confirme.

Et d’où vient ce tissu sain ? Lui aussi est produit par les fibroblastes ? Et Comment est “évacué” l’ancien tissu cicatriciel ?

“L’intérieur des cavités est un réseau de cavités fait de muscles lisses. Je ne sais pas si c’est l’organisme qui remplit le vide en créant de nouvelles structures spongieuses ou si ce sont simplement les cavités qui augmentent de volume”

C’est intéressant, mais je reste sur ma faim. En supposant que les cavités “augmentent de volume” comme tu dis, ce serait aussi en raison de micro-lésion puis d’une cicatrisation ? Dans ce cas, il me semble qu’il doit exister des études sur la régénération des corps caverneux; puisque l’on sait guérir la fracture du pénis, on doit pouvoir expliquer les mécanismes qui entrent en jeu lors de la cicatrisation. Je vais essayer de me renseigner dans ce sens et de vous tenir au courant.

“L’organisme qui remplit le vide” m’étonnerait, car on a jamais vu aucun tissu grandir juste comme ça, parce qu’il a “de la place”, si ?

Si tu peux m’envoyer des articles/communications/revues accessibles et en français sur ce genre de sujet, je serais très intéressé. Merci encore pour tes réponses !!

Envoyé par Mobigdick

Et d’où vient ce tissu sain ? Lui aussi est produit par les fibroblastes ? Et Comment est “évacué” l’ancien tissu cicatriciel ?

Les fibroblastes produisent le collagène, quel qu’en soit le type, donc logiquement c’est le même mécanisme qui doit entrer en jeu. Ce sont aussi les fibroplastes qui assurent la destruction du collagène, il me semble. L’évacuation doit se faire par le réseau sanguin, je suppose, les tissus conjonctifs étant vascularisés.

Cela dit, s’il est utile de connaitre les mécanismes physiologiques qui conduisent à l’allongement des tissus conjonctifs, je ne crois pas que ça serve à grand chose de comprendre ce qui se passe au niveau biochimique.

Envoyé par Mobigdick

C’est intéressant, mais je reste sur ma faim. En supposant que les cavités “augmentent de volume” comme tu dis, ce serait aussi en raison de micro-lésion puis d’une cicatrisation ? Dans ce cas, il me semble qu’il doit exister des études sur la régénération des corps caverneux; puisque l’on sait guérir la fracture du pénis, on doit pouvoir expliquer les mécanismes qui entrent en jeu lors de la cicatrisation. Je vais essayer de me renseigner dans ce sens et de vous tenir au courant.

La création de tissu peut se faire sans micro lésion. C’est le phénomène de la mitose.

La fracture du pénis, c’est une rupture de la tunique albuginée, les mécanismes sont donc ceux dont j’ai parlé précédemment.

Envoyé par Mobigdick

“L’organisme qui remplit le vide” m’étonnerait, car on a jamais vu aucun tissu grandir juste comme ça, parce qu’il a “de la place”, si ?

La mitose peut se produire si un tissu reste dans un état d’étirement inhabituel permanent ce qui est le cas lorsque la tunique s’est allongée.

Envoyé par Mobigdick

Si tu peux m’envoyer des articles/communications/revues accessibles et en français sur ce genre de sujet, je serais très intéressé. Merci encore pour tes réponses !!

Je vais le faire mais peut-être pas dans l’immédiat, je n’ai pas beaucoup de temps en ce moment.

Les sources auxquelles j’ai fait appel pour préparer mon article ne traitent pas de biologie mais des phénomènes biomécaniques. Je ne suis pas sûr que ça suffise à satisfaire ta curiosité.


Ce Forum n'existe que grâce à la générosité de ses membres.

Faire un don :donatecar

Envoyé par Graal
Cela dit, s’il est utile de connaître les mécanismes physiologiques qui conduisent à l’allongement des tissus conjonctifs, je ne crois pas que ça serve à grand chose de comprendre ce qui se passe au niveau biochimique.

C’est justement le niveau biochimique qui m’intéresse le plus visiblement. Le plus important à mon sens est de connaître le mode de régénération des cellules et la durabilité des tissus après leur reconstruction. Et puis j’ai bien le droit de choisir ce que je trouve intéressant et ce qui m’est utile :)

Envoyé par Graal
La fracture du pénis, c’est une rupture de la tunique albuginée, les mécanismes sont donc ceux dont j’ai parlé précédemment.

Selon certaines sources, ton assertion est possiblement incomplète. Effectivement la rupture du pénis correspond à une rupture de l’albuginée. Mais je lis qu’elle pourrait aussi s’accompagner d’un traumatisme des corps caverneux et - dans de plus rares cas - de lésions de l’urètre ou de certains vaisseaux sanguins. En affinant ma recherche sur google scholar j’ai trouvé des études de cas qui tendent à confirmer ces informations. Je vous renvoie vers les recherches du docteur Bourée (oui le nom n’inspire pas confiance) qui observe “Un homme de 38 ans, hypertendu, est hospitalisé suite à un faux pas survenu 5 h auparavant, lors d’un rapport sexuel. Outre la douleur et la détumescence rapide, le patient a ressenti une sensation de craquement. L’exploration chirurgicale a mis en évidence une rupture du corps caverneux […]”

Envoyé par Graal
La mitose peut se produire si un tissu reste dans un état d’étirement inhabituel permanent ce qui est le cas lorsque la tunique s’est allongée.

à priori tu penses donc que c’est la mitose qui permet l’augmentation du corps caverneux ? Dans ce cas, il ne grandirait pas grâce à la “place” qu’il aurait obtenu, mais bien par la traction appliquée sur lui par la tunique ? Enfin selon ce que j’ai compris de ton discours. Ça me semble encore un peu flou tout ça.
Désolé de t’embêter Graal…

Top
12
Similar Threads 
ThreadStarterForumRepliesLast Post
Ma petite contribution au monde du PEX10zDécouvrir l’Agrandissement du Pénis510-22-2014 09:23 AM
problème érectile?Franck79La Santé Sexuelle au Masculin107-18-2013 08:43 PM
Too thick for petite girlsLudvig DorgaPenis Enlargement Basics2709-24-2012 08:47 AM
La petite mort la pequeña muerte orgasmicananashiAgrandamiento del Pene para Novatos012-14-2011 10:15 PM

All times are GMT. The time now is 11:06 PM.