Thunder's Place

The big penis and mens' sexual health source, increasing penis size around the world.

Présentation Bacdef

123

Présentation Bacdef

Salutation à vous citoyens du forum

Il semble y avoir une envolée de posts de présentation en ce moment alors j’y vais du mien.
Ça fera bientôt un an que je parcours silencieusement les forums de PE et que j’ingère un maximum d’information et de théorie. Au cours de cette quasi-année j’ai tenté à quelques reprises de me mettre aux travaux pratiques, de façon expérimentale, sans jamais me lancer complètement dans l’aventure. Au cours de mes expérimentations j’ai conclu entre autres choses que le PE manuel ne m’intéresse finalement pas: je sais que les méthodes ont fait leurs preuves et je suis séduit par le coût d’accès pratiquement nul mais je n’ai pas la patience requise pour faire les exercices, question de personnalité je suppose.
Suivant cette prise de conscience j’ai donc décidé de me mettre au hanging (suspendage?) pendant quelques années pour gagner en longueur et au clamping (pinçage?) par la suite pour gonfler un peu la circonférence. Les commentaires des vétérans semblent unanimes sur le fait qu’il est plus facile d’étirer un phallus mince qu’un épais alors voilà qui règle les enjeux de chronologie. J’entends d’ici vos réflexions du genre “s’il a pas la patience pour faire les exercices manuels comment pourraît-il supporter le hanging des heures durant chaque jour?”. Assez bien en fait, même que j’écris ce post pendant ma séance. Le fait d’être en suspension pendant que je fais autre chose rend l’activité beaucoup plus attrayante pour moi.
Si je post ici c’est que ma carrière en PE démarre pour de vrai maintenant. Demain sera le quatorzième jour consécutif où je me suis adonné au hanging. J’utilise le vachanger 3 de Monkeybar et je dois dire que c’est un outil assez convaincant. Présentement j’utilise des charges entre deux et trois kilos, et la semaine passée je les limitais à deux. Rien pour impressionner les vétérans mais il faut un début à tout. Statistiquement pendant mon premier sept jours de hanging j’ai cumulé 17 heures pendant lesquelles j’étais en traction. C’est beaucoup pour un débutant mais gardez en tête les charges relativement légères que j’emploie. Je compte, pour l’instant, sur la théorie qui veut qu’une charge relativement légère portée très longtemps vaut autant qu’une charge lourde portée pendant un court instant et que constance et patience obtiennent des résultats. J’ai aussi une dose d’enthousiasme à épuiser car je n’en suis pas à ma première tentative avec le hanging et je suis très content de pouvoir m’y mettre.
Quand j’ai décidé de me lancer dans le hanging j’ai acquis, après quelques recherches, un BIB starter que j’ai tenté d’utiliser pendant deux mois mais sans succès. J’avais un problème de torsion qui se manifestait dès que j’appliquais les poids. Croyez moi j’ai tout essayé et il n’y avait rien à faire. Le pénis tournait d’un quart de tour à gauche ou à droite même si le BIB maintenait la peau en place. Je crois, grâce au vachanger, avoir trouvé la cause de mon problème de torsion. Je pourrai élaborer là-dessus s’il y a des intéressés car je crois être en mesure, éventuellement, de corriger le problème. Pour les impatients j’ai déjà survolé la chose dans la section hanging du forum anglophone.

Voilà à titre d’introduction ça devrait assez bien me situer.
Il y a d’autres adeptes du hanging par ici ?

Bienvenue à toi tout d’abord sur le forum!!!

Ensuite pour répondre à tes interrogations je pense que le mieux placer sera le mentor GRAAL!!!

Ne pratiquant pas le hanging pour le moment je ne te serais d’aucune aide!!!


START August 22, 2014 NBPEL:15,5cm / 6,10" BPEL:16,5cm / 6,50" MSEG:13cm / 5,12" FL:10,0cm / 3,94" FG:10cm / 3,94"

CURRENTLY November 02, 2020 NBPEL:17,8cm / 7,01" BPEL:18,7cm / 7,36" MSEG:13,5cm / 5,31" FL:14,0cm / 5,51" FG:11cm / 4,33"

GOAL NBPEL:19,0cm / 7,48" BPEL:19,8cm / 7,80" MSEG:15,0cm / 5,91" FL:14,0cm / 5,51" FG:12cm / 4,72"

Bienvenu Bacdef !

Tu as l’air d’avoir une certaine expérience sur le PE. Je ne suis pas adepte du hanging non plus, pour des raisons de caractères.. :D

Tu as progressé en faisant tes expériences ?


Petit à petit on devient moins petit...

Bienvenue Bacdef.

Le gros étonnement que j’ai c’est de voir un débutant commencer par le hanging. Je sais que ça peut être relativement sûr du fait qu’à la différence du stretching on peut mieux contrôler la tension. Cependant, je pense que ça n’a vraiment de sens que si l’on a un peu travaillé auparavant avec des exercices manuels. J’ai toujours considéré que les jelqs étaient indispensables à toute routine.

Concernant le Bib Starter qui vrille. Je ne vois pas où est le problème. C’est normal et ça n’a aucune incidence, que ce soit sur le confort ou sur l’efficacité. Si le VacHanger te convient mieux, c’est parfait. J’ai fabriqué mon propre système vacuum, je n’ai fait que deux tout petits tests et j’ai réussi à provoquer des cloques avec relativement peu de poids et malgré une protection sur le gland. Je ne pense pas que ça puisse supporter des charges très importantes.

Porter des charges légères sur de longues périodes a du sens mais au même titre qu’un ADS. Pour moi, ce n’est pas à proprement parler du hanging même si la tension est un peu plus élevée qu’avec un extenseur, Phallosan ou autre. Les gains obtenus de cette façon se heurteront assez rapidement à un plateau et il faudra alors augmenter considérablement la charge. Les systèmes vaccum peuvent difficilement suivre. Je n’ai lu qu’un seul témoignage de quelqu’un ayant atteint un poids correct avec un tel dispositif, c’est celui du concepteur et vendeur du LGhanger. Donc un témoignage pas forcément crédible.

Voilà, on attendra tes premiers résultats.

Bonne chance.


Ce Forum n'existe que grâce à la générosité de ses membres.

Faire un don :donatecar


Last edited by Graal : 11-18-2015 at .

Moi aussi je suis étonné de voir un Débutant pratiquer le Hanging…

Maintenant je reste persuadé que des exercices manuels sont plus efficace pour un démarrage surtout pour les newbies gains.

Enfin avis personnel


START August 22, 2014 NBPEL:15,5cm / 6,10" BPEL:16,5cm / 6,50" MSEG:13cm / 5,12" FL:10,0cm / 3,94" FG:10cm / 3,94"

CURRENTLY November 02, 2020 NBPEL:17,8cm / 7,01" BPEL:18,7cm / 7,36" MSEG:13,5cm / 5,31" FL:14,0cm / 5,51" FG:11cm / 4,33"

GOAL NBPEL:19,0cm / 7,48" BPEL:19,8cm / 7,80" MSEG:15,0cm / 5,91" FL:14,0cm / 5,51" FG:12cm / 4,72"

Bonjour à vous tous et merci pour l’accueil!

Je vois que nous avons matière à discussion. Je vais tâcher de faire de mon mieux pour être intelligible.

Bvbv
Disons que j’ai consommé beaucoup de théorie et que j’ai une assez bonne idée d’où je désire aller et des moyens que je vais employer pour m’y rendre. J’expérimente toujours d’ailleurs car c’est la voie royale pour apprendre. Pour savoir si j’ai progressé de par mes expérimentations avec le BIB et la PE manuelle il faudrait définir ce qu’on entend par progrès. Est-ce que j’ai obtenu des ‘gains’ ? Non. Pas la patience pour le PE manuelle et le BIB n’est pas compatible avec mon anatomie (pour l’instant) mais par contre j’ai appris énormément, acquis des habiletés et j’ai pu me décider pour de bon sur la hanging, malgré les difficultés. Alors oui pour les progrès puisque les efforts m’ont mené plus loin dans ma démarche.

Graal et Dani18000
Je ne m’attendais pas à vous voir étonnés qu’un débutant puisse se mettre au hanging tout de go. Question de culture sans doute. Dans la communauté gravitant autour de BIB et de ses produits c’est l’approche normale. Les jelqs sont utilisés en hanging par les utilisateurs d’appareils de traction qui s’attachent au pénis par effet de pince (écrasement,) comme la série des BIB, entre les ‘sets’ pour encourager la circulation sanguine. Du fait de leur mode d’attachement ces appareils entravent la circulation sanguine et leur utilisation en continu doit être limitée à 20 minutes, la durée jugée maximale pour prévenir la mort cellulaire par manque d’oxygénation des tissus. Après 20 minutes l’appareil est retiré et on fait du jelq léger pendant quelques instants pour aider la circulation à redémarrer. C’est l’inconvénient majeur de ce type d’appareil. Par contre avec la bonne technique on peut suspendre du lourd. Il y a aussi une école de pensée chez les hangers qui dit qu’on étire le pénis avec les poids (gains FSL) et qu’ensuite on ‘meuble’ l’espace maintenant disponible avec des exercices, dont le jelq, destinés à faire monter la pression dans les corps spongieux pour motiver les gains EL (à partir du FSL obtenu par le hanging si vous suivez le raisonnement). Dans mon cas, comme chez la plupart des hangers on dirait, j’aurais tendance à utiliser le clamping au lieu du jelq. Quoi qu’il en soit le consensus et de ne jamais travailler à la fois la longueur et la circonférence car on risque que l’un nuise à l’autre. Est-ce qu’il est plus facile d’étirer un élastique très fin ou un très épais ? C’est pourquoi les hangers y vont généralement doucement avec le jelq et vont dédier des blocs de temps, généralement comptés en mois ou même en années, aux gains en longeur ou en circonférence mais jamais les deux à la fois. Souvent la longueur en début de carrière et lorsque l’objectif est atteint ils attaquent la circonférence. Ça contraste avec la PE manuelle qui encourage jelq et stretch à la fois et permet un développement complet. Que ce soit de la PE manuelle, du hanging, du clamping ou autre approche ce sont des moyens de parvenir à une fin et je crois qu’il est primordial d’avoir un plan de match mais je ne crois pas qu’on doive commencer par l’un ou par l’autre il faut seulement y aller de façon réfléchie et ciblée pour atteindre nos objectifs. À mon avis les gains de débutants se présenteront peu importe la méthode choisie pourvu qu’on s’y prenne correctement.

Graal tout court
Au sujet pénis qui vrille dans le BIB c’est un problème critique. J’explique. En théorie le BIB, peu importe la version, s’attache aux flancs du pénis et s’accroche aux corpora cavernosa, les corps caverneux latéraux qui sont en fait les tissus érectiles de chaque côté du pénis. Le wiki à ce sujet comporte une image qui vaut au moins mille mots. Mes ennuis commencent lorsque j’applique les poids et que le pénis fait une quart de tour vers la droite ou la gauche dans le le BIB qui lui reste dans son axe faisant en sorte que le hanger ne serre plus les CC de chaque côté du pénis mais bien les veines, artères et nerfs dorsaux situés sur le haut du pénis et l’urètre située en dessous. C’est très, très, très mal! Tout le flux sanguin et stoppé, les nerfs sont écrasés et l’urètre aussi. C’est une recette pour la gangrène, la perte de sensitivité, les problèmes érectiles et des ennuis avec la miction. Situation à éviter à tout prix. Comme je n’ai pas réussi à stopper la rotation j’ai mis le BIB de côté.

Dans mon cas l’avantage du vachanger est que son point d’attachement entoure le pénis sur toute sa circonférence et y répartit la charge de façon égale tout autour. S’il y a rotation lorsque j’applique les poids le vachanger suit la manoeuvre, toune avec le pénis et les stress au point d’ancrage restent inchangés. Il est vrai que les hangers à succion sont plus limités en terme de charge maximale mais avec ce que j’ai vu jusqu’à maintenant je crois que le vachanger 3 va pouvoir supporter au moins deux à trois fois ma charge actuelle. Je suis presque à la charge utile que je pense employer pour le prochain 6 mois et je n’utilise pour l’instant que le cône et son anneau de fixation. J’ai accès à deux manches de silicone en cas de besoin pour répartir la charge sur une plus grande portion du pénis au cas où l’anneau seul ne suffirait plus. Ultimement mon plan à long terme et d’utiliser le vachanger afin de modifier mon pénis pour le rentre compatible avec le BIB qui lui peut soutenir des poids considérables, au cas où j’en aurais besoin. Là encore des explications sont nécessaires.

J’ai compris dès le deuxième jour d’utilisation du vachanger, en observant le comportement de mon pénis sous traction, d’où provient mon problème de torsion. Mon pénis comporte, le long de sa surface supérieure, un vaisseau sangin de taille considérable. Ce vaisseau est visible à la surface de la peau même au repos de la base jusqu’à la moitié du corps du pénis. Lorsque j’applique les poids je sens une tension le long de ce vaisseau (et jusque dans la région du pubis) et si j’utilise la position SD tout le pénis pivote autour de ce vaisseau sanguin qui est très tendu. Comme le rigolo n’est pas situé exactement au centre du pénis (il est dans le tiers gauche) l’assemblage pénis-hanger pivote soit vers la gauche ou soit vers la droite par rapport au vaisseau sanguin. Vous imaginez le scénario avec un BIB avec tout les indices cachés derrière un wrap de theraband ? Le wrap amplifiait le problème et le rendait impossible à visualiser. J’utilise donc le vachanger en position SD et le plus souvent possible debout car c’est dans ces conditions qu’un maximum de charge est appliqué sur le vaisseau sanguin et qu’il reste le mieux aligné avec la verticale. La bonne nouvelle es qu’en deux semaines je sens que des progrès s’installent. Le vaisseau me semble moins sollicité par les poids après 14 jours et j’ai l’impression que la charge commence à se distribuer sur les autres structures du pénis. J’ai aussi plus de facilité à accepter des charges plus lourdes et à utiliser la position BTC. J’ai bon espoir que d’ici quelques mois j’aurai réussi à ‘égaliser’ les structures de mon pénis et que je pourrai les étirer comme un tout solidaire. À ce moment je tenterai à nouveau d’utiliser le BIB pour voir si j’aurai encore des problèmes de torsion. À ce sujet je serais de curieux de savoir si la torsion se manifesterait en position SU mais je préfère consacrer mon temps à travailler sur ce que j’ai décidé d’appeler un Facteur Limitant Spécifique.

Voilà c’est un très long post mais il est possible qu’un jour quelqu’un se présente avec un problème de torsion similaire et si je peux éviter à quelqu’un des mois de frustration j’en serais très content.

À bientôt groupe !

Effectivement quel long message!!! Tu as du avoir les doigts collés au clavier!!!

Ceci dis ont peut clairement comprendre que tu as bien étudié le sujet avant de te lancer dans l’aventure…

Maintenant comme dis plus haut je ne suis pas un spécialiste du hanging mais le caractère très intéressant de ton post m’as fais lire jusqu’au bout.

En tout cas si je ne l’ai pas fais bon courage pour ton aventure de Hanger… En espérant que cela t’apporte les gains espérés.

Dani


START August 22, 2014 NBPEL:15,5cm / 6,10" BPEL:16,5cm / 6,50" MSEG:13cm / 5,12" FL:10,0cm / 3,94" FG:10cm / 3,94"

CURRENTLY November 02, 2020 NBPEL:17,8cm / 7,01" BPEL:18,7cm / 7,36" MSEG:13,5cm / 5,31" FL:14,0cm / 5,51" FG:11cm / 4,33"

GOAL NBPEL:19,0cm / 7,48" BPEL:19,8cm / 7,80" MSEG:15,0cm / 5,91" FL:14,0cm / 5,51" FG:12cm / 4,72"

Envoyé par Bacdef
Je ne m’attendais pas à vous voir étonnés qu’un débutant puisse se mettre au hanging tout de go. Question de culture sans doute. Dans la communauté gravitant autour de BIB et de ses produits c’est l’approche normale.


L’immense majorité des clients de Bib est constituée de gars ayant déjà une expérience préalable du PE. Et parmi ceux-là, c’est encore une majorité qui passe au hanging quand ça coince. Beaucoup viennent de TP d’ailleurs, tout comme Bib qui a débuté sa “carrière” ici. Et qui est toujours membre, même s’il n’est plus actif.

Envoyé par Bacdef
Au sujet pénis qui vrille dans le BIB c’est un problème critique. J’explique. En théorie le BIB, peu importe la version, s’attache aux flancs du pénis et s’accroche aux corpora cavernosa, les corps caverneux latéraux qui sont en fait les tissus érectiles de chaque côté du pénis.


J’ai connu aussi ce quart de tour mais je peux t’assurer que la pression restait bien appliquée sur les CC. Les CC et CS faisaient eux aussi un quart de tour. D’ailleurs, de temps en temps, je tournais l’ensemble d’un demi-tour dans l’autre sens et tout restait dans cette nouvelle position. Il suffit de regarder la disposition du gland qui n’est que le prolongement du CS. Si le hanger tourne mais pas l’ensemble CC et CS, ce gland devrait se retrouver décalé par rapport à l’orientation du hanger.

D’ailleurs si avec un hanger de type vacuum, une rotation se produit également, (et j’ai pu le vérifier aussi) c’est bien que c’est le pénis lui-même qui tourne et non pas l’appareil.

Je doute fort qu’une veine superficielle aussi épaisse soit-elle provoque la sensation de tension ou la rotation dont tu parles. Elle est juste sous la peau et son rôle est simplement de l’irriguer. Il ne faut pas la confondre avec la veine dorsale superficielle qui elle est située bien au centre sous le fascia superficiel et donc totalement invisible. La tension que tu ressens, d’autant plus si tu la ressens jusque dans le pubis, est probablement due à l’étirement du fascia superficiel (la corde dont parle certains) et de ses prolongements que sont les ligaments suspenseur et fundiforme.


Ce Forum n'existe que grâce à la générosité de ses membres.

Faire un don :donatecar

Re-bonjour à tous

Merci à Graal, et aux autres bien sûr, de prendre le temps de me lire et d’alimenter la discussion.

D’abord les nouvelles.

Déjà une semaine depuis mon dernier post et je suis heureux de rapporter que je fais preuve d’assiduité: 23 jours consécutifs de hanging. Toujours avec des poids très modestes mais avec des durées minimum de 120 minutes par jour. À ce jour j’affiche une moyenne de 15 heures de hanging par semaine. Je ne crois pas être en mesure de consacrer davantage de temps au PE car j’empiète déjà sur mes heures de sommeil. Pas facile de trouver l’intimité nécessaire à travers la vie de famille.

J’ai quelques développements intéressants à rapporter pour cette semaine.
En avant-plan j’ai épuisé mon stock de ruban de micromousse que j’utilise pour envelopper mon gland avant de l’introduire dans le vachanger. J’ai utilisé entièrement le rouleau vendu avec le ‘kit’ du vachanger en 16 jours environ. Coup de chance j’ai pu trouver une grande quantité du ruban en vente par un particulier sur EBay à un prix dérisoire et je devrais en prendre livraison dans 2 ou 3 jours mais en attendant j’expérimente avec des wraps de fortune. Le premier essai avec du ruban mousse de marque maison vendu en pharmacie n’a pas donné de bons résultats: deux ampoules en deux jours. J’ai réduit la charge à deux kilos pour limiter les dégâts et depuis trois jours j’utilise un ‘ruban chirurgical transparent’ qui semble être une copie bon marché des rubans ‘micropore’ de 3M. J’arrive à un résultat intéressant qui fait bonne contention sur le gland sans tirer la peau en appliquant plusieurs petites sections du ruban en les chevauchant. Le ruban colle très bien à la peau mais très mal sur lui-même alors lorsque le gland fait expansion dans le hanger lors de l’application de la succion les sections glissent légèrement entre elles mais restent collées à la peau. Les jours qui se créent se comblent d’eux-mêmes et ça ne tire pas trop. En tout cas ça donne des bons résultats avec les poids modestes et ça m’a même permis de continuer le travail, quoique avec une charge réduite, malgré les ampoules qui guérissent. Par contre le ruban en micromousse j’ai grand hâte qu’il arrive.

Ensuite je commence à percevoir du mouvement sur mes mesures BPFSL que je note scrupuleusement au début et à la fin de chaque séance. J’ai décidé d’ignorer le delta des mesures prises pendant la première semaine car j’estime que toute élongation enregistrée pendant cette période (17 heures de hanging en 7 jours) ne constitue pas un gain mais un genre de ‘mise au jour’ de ce qui était déjà là. Un peu comme les muscles d’un individu sédentaire qui se mettrait au sport qui gagnent en tonus mais pas en réel volume. En plus des possibles erreurs de mesure par manque d’habitude et tout ce genre de chose. En gros pour les 14 derniers jours (plus de 32 heures en traction) j’affiche une élongation de 3mm sur les mesures BPFSL avant et après séances. C’est peut-être le début des fameux newbie gains, peut-être pas. J’attends des mesures supplémentaires pour confirmer que le BPEL est affecté mais je crois qu’il est trop tôt pour que je puisse me prononcer là-dessus.

Sinon j’affiche toutes les constatations du débutant qui se met à la PE de façon soutenue et ordonnée: un état flasque plus long et une sensation d’un pénis plus ‘plein’ au repos, davantage de sensations lors des érections et un pénis qui semble plus présent. Si je fais des séances à trois kilos j’arrive à ressentir une sensation similaire à des courbatures tout en bas des abdominaux où le pubis commence. En fin de séance c’est assez fort pour me faire redouter un éternuement et la sensation est encore perceptible le lendemain matin au réveil. Encore une fois c’est encourageant.

Bref j’acquiers de l’expérience, j’apprends de mes erreurs et les résultats préliminaires sont encourageants. Aussi je prends goût à la sensation de traction et les séances de 2 heures ne sont pas du tout une torture pour peu que je m’occupe l’esprit, comme en postant sur le forum par exemple.

Retour aux discussions en cours.

Graal ton hypothèse voulant que j’ai affaire au ligament fundiform a du mérite mais je puis t’assurer que ce n’est pas ça. Lorsque je suis en traction j’arrive très facilement à palper le ligament et bien qu’il prenne une partie de la charge le cher vaisseau qui fait pivot est une structure bien dissociée du ligament et palpable elle aussi. D’ailleurs plus les heures passent moins elle est tendue, la veine/artère. En position SD debout mon pénis reste maintenant dans l’axe sans problème. Si j’essaie en BTC j’ai encore affaire au pivot et tout part à gauche ou à droite. Je fais donc au moins 30 minutes de BTC par séance et le vaisseau étant à gauche je m’assure d’être en rotation vers la droite pour mettre un maximum de tension dessus. J’ai pris une photo, on pourra en reparler le jour où je me déciderai à la poster dans la section appropriée du forum. Ça va être plus clair comme ça je crois. Comme écrit plus haut les sensations évoluent de semaine en semaine et je crois qu’après quelques mois ma situation sera normalisée et je pourrai travailler les ligaments comme tout le monde.

J’ai encore de la difficulté à croire qu’il n’y a pas une catégorie de PEistes forte en nombre ayant débuté avec le hanging sans passer au préalable par les exercices manuels. La discussion est un peu stérile mais dans l’éventualité où je serais un cas unique je pourrai toujours servir de référence, du moins dans la section francophone. Avec mon approche et ma morphologie particulière je prends des allures de phénomène dites donc.

Alors merci encore de me lire. Je vais voir les jolis threads de présentation (il y en a toujours autant ou c’est spécial ces derniers jours ?) et retourne sous mon caillou jusqu’à mon prochain rapport, fort probablement la semaine prochaine.

Salut Bacdef.

Tu ne nous as pas indiqué tes dimensions de départ. Je suppose que tu vas faire des mesures à la fin de ton premier mois, d’ici une semaine si j’ai bien compris. Avec une quinzaine d’heures de hanging par semaine, il faut souhaiter que ça donne des résultats.

Bon courage.


Ce Forum n'existe que grâce à la générosité de ses membres.

Faire un don :donatecar

Très intéressant ce post ! Ton approche est certes différente mais mérite d’être explorée et tu t’en charges parfaitement bien.

Je ne peux que te souhaiter de bons résultats et suivrais ta progression. Bon courage à toi !


START October 27, 2015 : NBPEL:16cm / 6,30" BPEL:17,5cm / 6,89" MSEG:13cm / 5,12" FL:10,8cm / 4,25" FG:10,8cm / 4,25"

GOAL : NBPEL:20,0cm / 7,87" BPEL:21cm / 8,27" MSEG:15,0cm / 5,91" FL:13,0cm / 5,12" FG:12,5cm / 4,92"

Bonjour à tous!

Voici donc mon pavé de texte hebdomadaire puisque le soleil a continué de se lever chaque matin depuis mon dernier rapport et comme la dernière fois on commence avec les nouvelles, hop!

Pour ceux qui suivent je viens de compléter mon premier mois de PE alors c’est un petit jalon aujourd’hui.

Courant dominant de la semaine: j’ai pris livraison de ma commande de ruban Micromousse il y a trois jours et il était temps. Les wraps de fortune avec lesquels je tentais de patienter font vraiment piètre figure à côté du Micromousse 3M et j’ai décidé de clore ce chapitre expérimental. En cas de pénurie de ruban je compte tester la combinaison coquille de silicone(protège-orteil)+talc ou encore la méthode en immersion où on remplit le hanger d’eau pour éviter les vides d’air et ainsi mieux distribuer le stress mais c’en est terminé des rubans choisis au hasard. Les résultats ne sont pas au rendez-vous et les ampoules, c’est ch*ant.

Côté assiduité j’ai cassé ma séquence parfaite à 25 jours consécutifs en faisant une pause d’une journée. Pas de facteur unique pour motiver l’arrêt des opérations mais un enchaînement d’événements hors de mon contrôle ont exigé tout mon temps et mon attention. J’ai repris dès le lendemain et sur mon dernier pavé de 7 jours j’affiche 13,75 heures en traction. Le poids a été limité à 2 kilos tout au long de la semaine à cause des blessures encourues et limiter les risques avec les wraps de fortune. Pour l’instant je considère qu’une semaine est productive si j’arrive à cumuler au moins 12 heures de travail. <— Tiens c’est la première fois que je commence à exposer ma ‘routine’. DOnc pas une semaine idéale puisque amputée d’une journée et artificiellement limitée en charge mais malgré tout je trouve que je m’y colle. Bon point pour l’effort.

La dernière semaine a aussi apporté quelques constatations statistiques intéressantes au niveau des mesures BPFSL. Depuis le début du mois j’observais une tendance à la hausse des mesures BPFSL que j’attribuais, pour les premières semaines, à une espèce de ‘mise au jour’ de longueur déjà disponible ou du moins facilement accessible ou encore à des erreurs de mesure par manque d’habitude/technique. Je pose ici une question: Pour ceux qui ont eu la chance d’obtenir rapidement des ‘newbie gains’ ou du moins des avancés dès le premier mois est-ce que ces gains se sont manifestés de façon linéaire une fraction de millimètre à la fois ou sont-ils apparus par bourrées ? Je pose la question car mes mesures semblent faire des ‘sauts’ lors de séances exceptionnelles où les sensations sont carrément différentes de l’ordinaire et demeurer stables lors de la grande majorité des séances où tout semble aller comme d’habitude. C’est peut-être un phénomène spécifique au hanging car je crois avoir vécu une ou deux séances où j’ai ressenti les impressions de ‘picotements électriques’ supposément précurseurs de gains que certains ont décrit dans les sections anglophones. SVP paragez vos expériences de gains spontanés, en début de carrière ou plus loin, si vous en avez vécu. Je revisite la question un peu plus bas, chiffres à l’appui, à la demande de Graal.

Maintenant que je peux à nouveau faire des wraps corrects je reprends mes activités de progression de charge. J’ai passé toute la semaine dernière à 2 kilos, mon actuel poids de base, alors qu’à la semaine précédente je faisais des pointes à 3 kilos. Honnêtement je crois que j’arrive à atteindre un niveau de fatigue intéressant avec seulement 2 kilos mais je ressens le besoin de bouger/arrêter/alléger seulement après 90 minutes, c’est beaucoup trop long. En augmentant la charge à 3 kilos la sensation se manifeste après environ 40 minutes et à ce moment là je réduis à 2 kilos jusqu’à la fin du set. Si le plein confort revient je refais une pointe à 3 kilos pour retourner en zone de travail. Tiens voilà un autre morceau de ‘routine’.

Voici quelques observations. Durant les trois premières semaines où je travaillais avec deux poids (un plus généreux pour atteindre la fatigue, l’autre plus modeste pour attendre la fin du set une fois la fatigue atteinte) j’ai mesuré, probablement mal, un accroissement des mesures. Pour commencer le BPFSL seul a commencé à s’allonger. J’ai noté plusieurs élongations (very minimes, hein!) du BPFSL sans que rien d’autre ne bouge et puis un jour le BPEL a commencé à bouger lui aussi et par la suite la delta BPFSL-BPEL est demeuré stable et les deux ont avancé de concert. D’après les posts des vétérans du hanging ça semble être la façon dont les choses se passent pour les hangers qui débutent alors je suis très encouragé par mes observations mais on parle ici de variations très minimes qui pourraient être attribuables à d’autres facteurs pour les deux premières semaines, mais pas pour la troisième. Autre observation intéressante la semaine dernière où faute de wrap et protégeant des blessures je n’utilisais pas le poids plus agressif toutes les mesures sont demeurées stables. Si j’ai réellement engrangé des gains dans les trois semaines précédentes je ne suis pas du tout déçu d’une semaine où les mesures sont demeurées stables car en continuant à charge réduite j’ai probablement évité un recul que j’aurais encouru si j’avais tout arrêté à cause des difficultés rencontrées. Je dis bien ‘si j’ai réellement engrangé des gains’. Bref, l’importance de la persévérance et de bien tenir un journal.

À ce point-ci je vais publier mes mensurations comme le suggère Graal en utilisant les chiffres actuels, donc ceux qui sont stables depuis 7 jours et qui sont peut-être le résultat de 3 semaines de PE probablement-trop-intensice-pour-un-débutant. Quelques notes à propos de mes techniques de mesure.
J’utilise une règle en acier provenant d’un équerre combinée sur laquelle je peux appuyer à fond alors quand c’est Bone Pressed, c’est Bone Pressed.
Je n’effectue pas les mesures NBP.
Ma mesure la plus fiable est le BPFSL que je note au début et à la fin de chaque séance.
Je mesure le BPEL une fois par semaine et je n’ai mesuré le MSEG qu’une seule fois pour référence.
En mesures impériales parce-que j’ai grandi avec.
Donc:
BPFSL 8 3/8” (212mm)
BPEL 7 1/2” (190mm)
MSEG 4 1/2” (114mm)

Donc statistiquement une longueur au dessus de la moyenne et une circonférence soit tout au bas de la moyenne, soit légèrement en dessous selon la source. Honnêtement je n’ai que faire de la moyenne et j’exposerai mes motivations dans un prochain post ou même carrément un autre thread parce-que ça commence à être longuet mais en lumière des mensurations annoncées le choix de me mettre au hanging sans passer par les exercices manuels ne semble-t-il pas plus sensé ? Mon plan général est de faire du hanging quelques années pour avancer la longueur et ensuite me mettre au clamping pour rehausser la circonférence. Je crois que j’ai un potentiel intéressant vu mon point de départ s’il est vrai que les pénis minces sont plus faciles à étirer. Je souhaite donc le moins possible encourager la circonférence pour l’instant d’où mon aversion apparente pour le jelq.

En faisant une petite syhtèse pas scientifique du forum je remarque que les PEistes qui y mettent l’effort semblent pas mal tous arriver à ajouter 1 pouce au moins à la longueur de leur pénis peu importe les méthodes enployées alors pour l’instant je me fixe un Goal 8” sur le BPEL à atteindre sur le prochain 12 mois. C’est un objectif qui me semble raisonnable et mesurable sans possibilité d’erreur. Si l’objectif est atteint j’en fixerai un autre à ce moment là.

Comme toujours merci de me lire et d’alimenter la discussion et merci Artigan pour le mot d’encouragement.

Merci pour les nouvelles.

Pour répondre à ta question, à l’époque où j’avais des gains, ils ont toujours été progressifs. Mais je me contentais de mesurer une seule fois par mois et le gain était à chaque fois modeste, donc pas forcément évident.

Apparemment tu as la chance d’atteindre la fatigue avec des poids vraiment légers. Quand j’ai dû abandonner le hanging à cause de la tenue du hanger, j’étais à 11 kg et je n’avais toujours pas de sensation de fatigue. Tu devrais donc pouvoir obtenir des gains sans trop de problèmes. 1/2” en un an, c’est plus que raisonnable comme objectif je pense que tu devrais l’atteindre bien avant cette échéance.


Ce Forum n'existe que grâce à la générosité de ses membres.

Faire un don :donatecar

Envoyé par Bacdef
Je pose ici une question: Pour ceux qui ont eu la chance d’obtenir rapidement des ‘newbie gains’ ou du moins des avancés dès le premier mois est-ce que ces gains se sont manifestés de façon linéaire une fraction de millimètre à la fois ou sont-ils apparus par bourrées ?

Salut Bacdef,

J’ai l’impression que ça arrive chez moi de façon en bourrée.. :D hic !

Ce que je ressens visuellement et physiquement : c’est l’effet d’une stagnation, de palier quelques jours, puis d’une bourrée sur les deux jours qui suivent. Une impression que mon pénis à assimilé et franchit un cap d’aptitude. Les millimètres doivent se préparer pendant les jours de stagnations, un truc comme ça.

Je ne fais pas de hanging, que du stretching et du jelq. J’alterne le jelqing et le stretching pendant ma séance pour augmenter la pression et la faire répondre par de l’élasticité en stretching et ainsi de suite. Quelques longs passages de jelqs pour rendre mon pénis complément chaud et rebelote.. . Pour le moment j’ai de bonne sensation de bourrée comme ça. Je rajoute de la masturbation soit pendant ou après pour choquer la routine et créer une adaptation partielle des gains de séances. .

En espérant t’avoir bien répondu ! ;)


Petit à petit on devient moins petit...

Merci pour ton rapport habituel Bacdef et bravo pour ta détermination !
Tu pars avec de très bonnes mesures de bases je trouve, et comme t’a dit Graal ton objectif est plus que raisonnable.

Je ne suis pas (encore) adepte du hanging et je n’ai toujours pas constaté de gains alors je ne pourrais pas plus t’éclairer mais je suis sur que tu parviendras à tes fins ! Continues de nous tenir au courant comme tu le fais. ;)


START October 27, 2015 : NBPEL:16cm / 6,30" BPEL:17,5cm / 6,89" MSEG:13cm / 5,12" FL:10,8cm / 4,25" FG:10,8cm / 4,25"

GOAL : NBPEL:20,0cm / 7,87" BPEL:21cm / 8,27" MSEG:15,0cm / 5,91" FL:13,0cm / 5,12" FG:12,5cm / 4,92"

Top
123
Similar Threads 
ThreadStarterForumRepliesLast Post
Présentation jodejojodejoDécouvrir l’Agrandissement du Pénis1711-11-2015 09:04 AM
Pillule et présentation.radashaDécouvrir l’Agrandissement du Pénis203-20-2015 02:16 PM
Présentation Bryan et questionBryan95Découvrir l’Agrandissement du Pénis7501-18-2015 08:44 AM
Présentation AldryamAldryamDécouvrir l’Agrandissement du Pénis910-25-2014 03:12 PM

All times are GMT. The time now is 12:15 PM.