Thunder's Place

The big penis and mens' sexual health source, increasing penis size around the world.

NoFap et PE

12

NoFap et PE

Salut!

Connaissez-vous le NoFap?

Il s’agit tout simplement d’arrêter le porn et la masturbation. Pourquoi est-ce intéressant? Parce qu’il est prouvé scientifiquement que le réflexe de se masturber en regardant du porn engendre un certain nombre de conséquences, parmi lesquels les problèmes d’érection, l’anxiété, l’addiction à la masturbation qui affaibli le plaisir, ça peut aller jusqu’à la dépression….

Comprenons nous bien: ça n’est pas la masturbation qui est en cause mais la masturbation avec le porn. Au bout d’un moment, cela peut créer une sorte d’addiction. Je pense que c’est mon cas car je le fais au minimum une fois par jour depuis des années, et la qualité de mon érection quand je suis avec une partenaire s’en ressent, j’ai parfois du mal à être suffisamment excité.

La bonne nouvelle c’est qu’il existe une solution. Il s’agit de faire un “reboot” du cerveau en arrêtant totalement le porn et la masturbation. Encore une fois, la masturbation n’est pas en cause, mais si l’on veut provoquer ce reboot, il faut arrêter totalement, sur une durée de 2 à 4 mois selon les personnes. Les effets sont parait-il merveilleux: retour d’une érection puissante, sentiment de confiance en soi, d’énergie, virilité accrue (le taux de testostérone remonte).

Vous pouvez regarder cette vidéo sur le sujet:

Info de confidentialité: En cliquant sur cette image permettra contenu de youtube.com

On en parle ici également:

http://forum.hardware.fr/hfr/Discus…et_103900_1.htm

J’ai donc décidé de tout arrêter, pendant 2/3 mois, pour expérimenter les effets moi-mêmes :)
Je voulais savoir si certains l’avaient déjà fait, et s’il est possible de mener cette expérience tout en continuant le PE, ou s’il faut tout arrêter.

J’ai seulement trouvé ce sujet sur le forum anglophone: NoFap and PE

Voilà, bonne journée à tous :)

Salut acic,

Je confirme que faire une pause permet de retrouver cette envie, cette ambition, ce caractère qu’on pouvait avoir avant le porno.

Ce sujet a été discuté mainte fois sur le forum. C’est un véritable problème de société. L’autre fois à la radio, sur France Info, j’ai entendu pour la première fois une campagne de prévention contre la pornographie, un enfant posait des questions à deux adultes qui lui expliquait en quoi le porno allait déformer sa vision de la sexualité et aller l’isoler. Ils auraient du faire ça dès 1960-70… quand le porno a commencé à se répandre, puis continuer sans relâche. Imaginez le nombre de type qui sont passés à côté de leur vie!

Le porno c’est :

- l’exploitation de la misère,
- une vision déformée de la relation homme/femme,
- la génération de l’idée d’une femme objet,
- mécanique, il n’y a pas d’amour, comme si deux pantins faisaient des mouvements,
- sans plaisir, contrairement à ce qu’on peut croire, l’acteur doit limer et penser à autre chose pour ne pas jouir, la femme simule exagérément,
- l’altération de la vie sexuelle, qui devient souvent décevante face à l’idée qu’on se fait du sexe, vous comprenez plus rien quand une femme fait l’étoile de mer,
- un cycle pervers, avec la recherche de contenu de plus en plus extrême pour atteindre l’excitation,
- l’addiction, on se masturbe sur ce contenu excessif pour avoir notre dose d’endorphine,
- la peur du jugement, qu’on devine notre addiction, donc l’isolement de l’individu, on coupe ses liens sociaux, les un après les autres,
- et de ce fait la dépersonnalisation de l’être, on ne converse plus, on ne sait plus qui ont est, ce qu’on pense.

J’ai dialogué avec un acteur porno il y a quelques mois. Il m’a avoué qu’ils avaient pas le temps d’avoir du plaisir, que le réalisateur ordonnait et qu’il fallait se concentrer pour être au garde à vous non stop.

Il a été prouvé qu’un être seul, qui ne communique pas, et d’avantage sujet aux maladies liées au vieillissement.

Je plussoie le fait que voir différentes femmes génère le même bilan (déprime, dépression, …). Je dirai même que c’est pire, on voit des gens mais on reste seul, quand on est avec ces personnes (des “sex friends”) on est encore plus face à sa solitude! Le film “Shame” avec Michael Fassbender discute du sujet.

Les dernières générations sont mal barées, avec la quantité de porno disponible sur Internet, la banalisation des sex toys, la promotion à la télé du libertinage, … cet automatisme de vouloir zapper tout le temps, cette volonté d’être de plus en plus exigeant, cette quête de la perfection, avec ces faux bons sites de réseaux sociaux, ces supermarchés de rencontre en ligne, ou ces fausses bonnes applications de chat qui isolent d’avantage.

Les femmes deviennent aussi perverses que les hommes avec le temps. Sur le panel de femme que j’ai rencontré dans ma vie, 30% m’ont avoué être des consommatrices d’hommes, ce qui est énorme.

Je serais d’avis de bannir tous médias qui présentent une version mensongère de la vie, avec ces bimbos dans certains films/séries, les hommes mûrs qui sortent avec de jeunes babes, etc… mais c’est dur car même dans la rue on est agressé par la publicité, ces femmes nues qui nous vendent un yaourt. Peut-être fuir la ville…

Il faudrait également arrêter de mâter des femmes qu’on sait être inaccessible, mais là aussi c’est dur, c’est quelque chose qui est inscrit en nous.

Face au temps passé à dénaturer notre psyché, il faudra investir presqu’autant de temps pour redevenir “normal”.


2010.04 : 15.9 x 13.8 | 24,0° [BPEL x MSEG, in cm | left curvature]

2012.04 : 19.2 x 15.9 | 21,3°

2015.05 : 20.3 x 16.3 | 24.3° Progress log - Pictures


Last edited by raptor6 : 03-25-2014 at .

Merci de ta réponse Raptor :)

Tu es sans concession face au porno mais je pense que tu as raison.

J’ai commencé le défi depuis le week end dernier. Pour rappel, le défi c’est 90 jours sans porno ni masturbation. C’est un peu difficile quand on était habitué à le faire au moins une fois par jours mais pour le moment je tiens. Je voulais juste savoir: est-ce grave de se toucher un peu, sans toutefois aller jusqu’au bout et éjaculer? Est-ce que ça revient à un retour à 0?

Salut les gars,

Acic, d’après ce que j’ai lu ailleurs il faut aussi arrêter de se toucher, en principe au moins avant que des excitations et érections spontanées reviennent sans supports de film, photos ou textes.

On trouvesur yourbrainonporn des témoignages de succès après beaucoup plus que 3 mois ou 12 mois d’abstinence dans le cas de ceux qui ont commencé leur vie intime avec les vidéos puis internet. Et ceux qui récupèrent plus vite sont apparemment les générations d’hommes plus agés qui n’ont pas eu accès à internet avant de construire leur vie sexuelle.

Avant je ne me retrouvais pas dans le portrait des dépendants au porno ou à la masturbation et je ne m’y retrouve toujours pas quand je lis les témoignages de ceux qui ont du mal à s’en éloigner, comptabilisent leurs jours ou semaines de sobriété, rechutent et ainsi de suite. Aujourd’hui j’en suis à presque 90 jours, des changements mais pas encore de vrais progrès. L’important est que le changement s’installe et de ne plus y retourner (au porno, pas la masturbation occasionnelle et intelligente). Car les effets à long terme subits depuis l’adolescence sont bien là, jusqu’à ce que je n’arrive pas à faire du PE sans vidéos et parfois même avec.

Raptor6, j’adhère à tout ce que tu dis. Sinon l’acteur de porno avec qui tu as discuté il ne t’a pas parlé de ses trucs pour assurer question endurance pendant les tournages?


***Pas de vrais résultats depuis 2011*** NBPEL:15 cm (17cm BPEL) MEG:11,5 cm FIRST GOALS:18 cm X 13 cm

BPEL : bone pressed erect length / NBPEL : non bone pressed erect length / BPFSL : bone pressed flacid streched length / NBFSL : non bone pressed flacid streched length

Je remarque que tu as déjà tes propres trucs ici raptor6 - L’endurance


***Pas de vrais résultats depuis 2011*** NBPEL:15 cm (17cm BPEL) MEG:11,5 cm FIRST GOALS:18 cm X 13 cm

BPEL : bone pressed erect length / NBPEL : non bone pressed erect length / BPFSL : bone pressed flacid streched length / NBFSL : non bone pressed flacid streched length

Envoyé par Petitchef
… Et ceux qui récupèrent plus vite sont apparemment les générations d’hommes plus agés qui n’ont pas eu accès à internet avant de construire leur vie sexuelle.

Ouf ! J’ai eu peur. :)


Ce Forum n'existe que grâce à la générosité de ses membres.

Faire un don :donatecar

Envoyé par Petitchef
Salut les gars,

Acic, d’après ce que j’ai lu ailleurs il faut aussi arrêter de se toucher, en principe au moins avant que des excitations et érections spontanées reviennent sans supports de film, photos ou textes.

On trouvesur yourbrainonporn des témoignages de succès après beaucoup plus que 3 mois ou 12 mois d’abstinence dans le cas de ceux qui ont commencé leur vie intime avec les vidéos puis internet. Et ceux qui récupèrent plus vite sont apparemment les générations d’hommes plus agés qui n’ont pas eu accès à internet avant de construire leur vie sexuelle.

Avant je ne me retrouvais pas dans le portrait des dépendants au porno ou à la masturbation et je ne m’y retrouve toujours pas quand je lis les témoignages de ceux qui ont du mal à s’en éloigner, comptabilisent leurs jours ou semaines de sobriété, rechutent et ainsi de suite. Aujourd’hui j’en suis à presque 90 jours, des changements mais pas encore de vrais progrès. L’important est que le changement s’installe et de ne plus y retourner (au porno, pas la masturbation occasionnelle et intelligente). Car les effets à long terme subits depuis l’adolescence sont bien là, jusqu’à ce que je n’arrive pas à faire du PE sans vidéos et parfois même avec.

Raptor6, j’adhère à tout ce que tu dis. Sinon l’acteur de porno avec qui tu as discuté il ne t’a pas parlé de ses trucs pour assurer question endurance pendant les tournages?

Merci c’est intéressant :)
J’ai eu la chance de ne pas commencer le porno trop jeune, pas avant 18/20 ans. J’imagine que ça doit être plus compliqué pour les jeunes actuels qui commencent vers 12/13 ans (je ne parle évidemment pas des petites imagines coquines qu’on se passait au collège, à toutes les époques).

Apparemment pour ce qui te concerne tu n’es pas un “vrai accro”, c’est peut être pour ça que tu ne remarques pas énormément de changements. Pour ma part j’avoue que depuis 4/5 ans c’était une ou 2 masturbations par jours avec du porno. Et j’ai remarqué ces derniers temps que quand je couchais avec une nouvelle partenaire pour la première fois, j’avais du mal à avoir des érections et je ne suis pas très excité. Donc je vais faire ma pause de 90 jours, je verrai ce que ça donne et je vous livrerai mon témoignage :) Et je vais essayer de ne plus toucher du tout à mon sexe, sauf pendant le PE.

Envoyé par acic
Je voulais juste savoir: est-ce grave de se toucher un peu, sans toutefois aller jusqu’au bout et éjaculer? Est-ce que ça revient à un retour à 0?

Si tu te masturbes en pensant à rien, moins d’une dizaine de minutes, et que ça peut faire retomber la pression avant d’aller à un rencart, c’est ok.

En ne se masturbant plus du tout, on arrive à un point où on a de nouveau des éjaculations nocturnes comme durant l’adolescence. Heureusement que le corps créé une échappatoire, autrement on devient une bête.

Envoyé par Petitchef
Raptor6, j’adhère à tout ce que tu dis. Sinon l’acteur de porno avec qui tu as discuté il ne t’a pas parlé de ses trucs pour assurer question endurance pendant les tournages?

D’après ce que j’ai compris pour lui c’est génétique. Peut-être qu’il a une alimentation particulière. Il est capable d’éjaculer et de repartir de plus belle 8-10 fois d’affilée. Il fait des tournages pour Jacquie et Michel qui dure 4 heures sans problème, à la fin il a le pénis enflé comme après une grosse session de pompe. C’est très rare, il doit représenter un gars sur 10 000.

J’ai énormément fait de recherche sur l’EQ qui va de paire avec l’endurance, ça m’est déjà arrivé d’être avec une fille et d’avoir du mal de mettre mon pénis au garde à vous ou de durer tout simplement (même avec des techniques mentales), surtout après un mois de PE intensif.

Ce qui est le plus recommandé, ce sont les extrême jelq (wet jelq de 3-4 secondes sous la douche avec prise OK très serré, érection à 60%) pendant 7-10 minutes. Tous les jours. Avec rien d’autre à côté.

Puis de manger des vasodilatateurs naturels parmi les acides gras et acides naturels, tels que cacahuète, pastèque, noix longue, noix, amande. L’indice augmente quand elles sont réduites en poudre et cuites. Les huiles végétales (huile de lin, huile de chanvre, huile de noix).

Autrement poissons et huiles de poissons (thon, hareng, saumon, maquereau, sardines).

Faire des cures pendant 2-3 semaines pour voir ce qui marche le mieux et alterner.

Le sport peut aider aussi, courir diminue l’anxiété, atténue le stress, permet un meilleur contrôle de la pression sanguine.


2010.04 : 15.9 x 13.8 | 24,0° [BPEL x MSEG, in cm | left curvature]

2012.04 : 19.2 x 15.9 | 21,3°

2015.05 : 20.3 x 16.3 | 24.3° Progress log - Pictures


Last edited by raptor6 : 03-29-2014 at .

Envoyé par raptor6
Si tu te masturbes en pensant à rien, moins d’une dizaine de minutes, et que ça peut faire retomber la pression avant d’aller à un rencart, c’est ok.

En ne se masturbant plus du tout, on arrive à un point où on a de nouveau des éjaculations nocturnes comme durant l’adolescence. Heureusement que le corps créé une échappatoire, autrement on devient une bête.

C’est marrant car ces éjaculations nocturnes dont tout le monde parle, je ne les ai jamais eu, m’étant mis à la masturbation intensive vers 12 ans.
J’espère qu’avec 3 mois d’abstinence totale je pourrai expérimenter ça.
Pour l’instant je n’ai pas de problème avec l’arrêt du porno, mais le plus dur est de ne pas se faire des films. J’avoue que ça m’arrive très régulièrement, depuis des années, je pense beaucoup à des “scenarios” avec des filles que je connais ou que je ne connais pas, et c’est souvent avec ça que je commence à me masturber.

Je présente, Yvin, 20 ans, et je ne peux qu’être d’accord avec votre opinion sur le porno. Étant né en 1995, j’ai presque toujours connu internet et j’ai pu suivre l’apparition et l’explosion du nombre de site porno. J’ai donc découvert la sexualité avec le porno. Et autant dire qu’aujourd’hui j’en souffre véritablement. Avant je me disais que le porno n’était qu’une histoire d’intelligence, que ce qu’on voyait ne devait pas forcément être reproduit dans la réalité, que les rapports avec les acteurs n’étaient pas les mêmes que dans la réalité. Mais en vérité, en grandissant et en devenant un homme, je me suis vraiment rendu compte de tout le mal que le porno a pu me causer. Je n’arrive presque plus à avoir une érection spontanée, je tiens difficilement l’érection, j’ai besoin de stimulis pornographiques pour être physiquement excité, je me masturbe entre 2 et 6x par jour en regardant du porno, et parfois je peux me masturber 5-6h durant. Je suis vraiment tombé dans le cercle vicieux du porno où on finit par être dans une recherche constante de nouveaux contenus, de pratiques toujours plus extrêmes. Je me sens moins en confiance notamment…

Toutefois je commence à m’en sortir. J’arrive à ne pas me masturber d’une semaine parfois (ça reste tout de même rare), j’ai fait un régime, je ne vais pas tarder à me remettre au sport… Mais voilà, à tous ceux qui ont des enfants, expliquez leur bien les véritables dangers du porno. Tomber dedans est facile, c’est même très agréable, mais au bout d’un moment on se rend compte de l’absence de désir et plaisir et à ce moment là, il est très difficile d’en sortir.

J’ai le même âge que toi et oui on voit très bien les dégâts du porno personnellement le fait d’avoir vécu dans une famille assez nombreuse et le fait d’avoir fait beaucoup de sport à fait que je n’ai pas connu d’addiction !
Par contre, ça m’arrivait d’en regarder mais depuis allez disons 3 ans ce n’est plus un problème mais ça demande du courage et surtout le plus important c’est de trouver une autre occupation, on ne se préoccupe pas de notre appétit sexuel lorsque l’on au sport ou à l’école ou tout autre chose.

Vraiment je te conseille de t’abstenir, au moins arrêter le porno qui est pour moi vraiment une industrie assez horrible.


Jelq un jour, Jelq toujours !

Bonjour bonjour! Ancien PEiste, je me suis remis à l’entraînement depuis 2 semaines à peu près mais là n’est pas le sujet de la discussion ^^

Je trouve celui très intéressant et je comprend parfaitement les problèmes que peuvent provoquer les films porno sur les érections et pour ma part plus précisément sur la libido et le désir sexuel !

Mais qu’en est il des films de type érotiques ou de jolies femmes se dénudent sans aller dans l’excès des films de cul?? Pour les séances de PE si je n’ai pas un visuel érotique voir pornographique il est difficile d’avoir une erection suffisante!!

Dans tout les cas j’ai aussi pris la décision d’arrêter le porno pour toutes les raisons que vous avez déjà cités, une dernière question ;
Le edging est il aussi à proscrire? Je le fait généralement après une séance de PE!

Un revenant !!! :)

Je pense que le edging est une excellente gymnastique, notamment pour ceux qui souffrent d’éjaculation précoce. Le problème serait plus dans le besoin de pornographie pour maintenir le niveau d’érection nécessaire.


Ce Forum n'existe que grâce à la générosité de ses membres.

Faire un don :donatecar

Et oui un revenant! :)
Je venais de temps en temps sur le forum voir l’avancé de certain qui sont toujours la mais sans jamais prendre le temps de répondre ou poster quoi que se soit !

Tout a fait d’accord avec toi, le edging est un excellent exercice!
Après avoir regardé la vidéo présentée dans le post de départ il me semble avoir compris aussi que le problème est plus lié au porno quà la masturbation !

Malgré mes belles paroles, je n’ai jamais réussi à totalement me débarrasser du porno.

Ce qui m’a vallu plusieurs fois de me faire démasquer par mes copines. :) Mais bon c’est la vie! Certaines ont l’impression d’être trompées, et d’autres sont plus compréhensives et savent que les hommes sont programmés pour se reproduire avec un maximum de femelles, et donc que c’est un moindre mal.

Je constate que je regarde moins de contenus avec des filles idéalisées, hyper minces, hyper jolies, très rares dans le monde réel, et très peu accessibles car très exigeantes. Mais d’avantage de contenus avec des femmes avec de vraies et belles formes féminines, plus courantes dans la réalité, bien plus accessibles. Et le porno évolue dans ce sens, ce qui est très bien pour les jeunes générations.

Je continue de croire que c’est très mauvais pour le PE. Le sexe est gonflé et sans doute gorgé d’une sorte d’acide lactique qui resserrent les tissus. Donc la session sera inutile.

Dans la vie de tous les jours, cela évite d’être en mode “mort de faim” quand on aborde une fille. Sur le plan mental, cela reste très mauvais si on ne fait pas un travail sur soi (manque d’envies et d’ambitions).


2010.04 : 15.9 x 13.8 | 24,0° [BPEL x MSEG, in cm | left curvature]

2012.04 : 19.2 x 15.9 | 21,3°

2015.05 : 20.3 x 16.3 | 24.3° Progress log - Pictures

Top
12
Similar Threads 
ThreadStarterForumRepliesLast Post
The Chemical PE ThreadDoubleweenerMale Supplements76507-18-2021 01:02 AM
Occam's Razor & PEwadzillaPenis Enlargement8811-07-2019 11:59 PM
Read - The Second PE Survey -- A Thunder's Place group projectremekPenis Enlargement32706-02-2017 01:29 AM

All times are GMT. The time now is 09:34 AM.