Thunder's Place

The big penis and mens' sexual health source, increasing penis size around the world.

Post pour les français, francophones, francophiles - french langage

Thread Closed

Graal, moi je réussissais à avoir une mesure précise car j’ai eu un problème de douleur au niveau du gland , comme les stretchs étaient puissant j’avais une impression qu’il commençait à “s’arracher” du coup je ‘avais qu’une seule possibilité de prise et c’était avec plusieurs doigts, à force de la faire tous les jours ça devient vraiment automatique, de même que pour la règle il faut faire gaffe à l’os du pubis qui ‘est pas droit du tout donc il faut veiller à mettre la règle toujours au même endroit, et ça avec l’habitude ça se fait.

PS un stretch vraiment puissant est difficile à tenir , moi je le tiens même pas 5 secondes en puissance maximale.

Merci Rizlo,

Je vais te poser à nouveau des questions mais avant il faut que j’explique ce qui s’est passé aujourd’hui : au vu des conditions météo, j’ai eu pas mal de temps pour le PE. J’en ai profité pour refaire des essais avec mon système de “hanger” à base de ballon. J’ai eu l’idée, une fois le dispositif mis en place, de le mettre en extension horizontale (sans excès de tension) et d’enrouler par dessus le gland, en débordant largement sur la hampe, une bande de 5cm de large en latex découpée dans un bonnet de bain. Du coup, il n’y a pas eu le moindre glissement et j’ai pu faire des tractions bien plus longues que lors des précédents essais.

Pendant cette traction, j’ai eu une autre idée, celle d’utiliser des “chaufferettes” ou coussinets chauffants que j’avais sous la main, des bidules chargés d’une substance qui change d’étât lorsqu’on tord une pièce de métal placée à l’intérieur. J’ai donc placé 2 de ces “heatpads” (je sais aujourd’hui ce que cela veut dire) autour de la hampe et je les ai maintenus à l’aide d’une bande de contrition. J’ai gardé le dispositif une vingtaine de minutes puis j’ai retiré les chaufferettes. J’ai conservé le même niveau d’extension un bon moment encore car je me suis dit qu’en refroidissant les fibres de collagène allaient chercher à se rétracter et donc s’étirer d’elles mêmes.

1ere question : est-ce que mon idée est valable ?

2eme question : si oui, quelle serait la meilleure méthode ; laisser le refroidissement se faire naturellement ou bien alors l’accélérer en appliquant des compresses froides par exemple ?

J’ai oublié de parler d’un truc rigolo : avant de tester les chaufferettes, j’ai essayé sous un rayonnement infra-rouge. Résultat : le latex s’étire, s’étire.

Je continue (en fait je lis les posts à l’envers).

Salut et bravo Poola !

Nous sommes décidemment tous différents.. Et c’est tant mieux. Pour ma part, j’ai eu des gains au repos dès les premières semaines aussi bien en longueur qu’en épaisseur. En fait, je n’ai pas mesuré au départ mais c’est de toute évidence plus que les gains en érection. En tous cas, pour mon 1er cm (en érection, donc), il m’a fallu à peu près 5 mois.

Et toi, combien de temps cela t’a pris ?

D’ailleurs, comme quoi personne n’est jamais vraiment satisfait, ça me tue de lire que certains ne gagnent rien en épaisseur alors que c’est leur objectif principal, alors que moi, j’ai commencé le PE pour donner une longueur plus en rapport avec une épaisseur que je jugeais suffisante.. Et je continue à gagner en largeur.

hey salut

http://books.google.fr/books?id=2Kf…chaleur&f=false

j’ai pas trop le temps , de plus j’ai moi même des avis contradictoires sur la chaleur, donc c’est pas encore clair cependant y’a bien quelque chose à exploiter . Je reviendrais plus tard..bonne lecture.

Juste une chose , le meilleur refroidissement c’est celui étiré c’est à dire que tu gardes tes poids si tu fais du hang et avec une source de froid comme ça tu empêches a raideur et tu change la mémoire du tissus.

Rizlo,

Une source de froid donc en conservant l’étirement.. C’est ce sur quoi je voulais ton avis. Merci !

Quant au lien proposé, je l’ai trouvé hyper intéressant. Je ne le connaissais pas mais, s’il apporte bien des réponses, il soulève également des questions.

Car il semble aller dans le sens d’une théorie que j’ai pu lire par ailleurs.. à Moins que je l’aie mal interprètée : pour être vraiment efficace au niveau de la plasticité l’échauffement devrait permettre d’atteindre 45°C minimum au niveau du collagène des tissus ce qui semble impossible car l’organisme réagit pour s’y opposer.

Je crois comprendre ce que tu appelles tes “avis contradictoires” sur le sujet car c’est , en effet assez complexe.

Ce que je peux dire avec mon expérience, somme toute limitée, c’est ceci : j’ai essayé pendant quelques semaines (en juin et juillet) de suivre mes exercices sans échauffement.. Et j’ai mesuré les mêmes gains qu’auparavant (il se peut qu’il y ait une différence mais sur une période aussi courte je ne l’ai pas ressentie). En outre, je n’étais pas dans une phase d’entraînement intensive. Ca n’a donc pas de valeur établie, c’est juste un témoignage.

Une autre question à toi Rizlo ou à d’autres qui auraient la réponse :

J’ai lu il y a un moment sur un ancien post, -sauf erreur il était signé NCJ92.. Je me vois mal relire ce qui a pu être écrit depuis 2 ou 3 ans-, qu’on pouvait déduire, d’après l’écart entre le BPEL et le BPFSL, le type d’exercice le plus profitable. Une faible différence, si j’ai bonne mémoire, signifierait que l’on serait au potentiel maxi en ce qui concerne la tunique albuginée et que les efforts devraient porter sur le ligament suspenseur et sur le fascia. Il se trouve qu’après les suggestions concernant la mesure du BPFSL, j’ai pris cette mesure. Je ne trouve pas plus de 3mm.. Et encore, j’ai l’impression de tirer comme un malade. Est-ce que j’ai mauvaise mémoire ? Si quelqu’un a un avis.. Ou peut me donner le lien vers le post en question..

Merci.

je pense que tu parles de la théorie TGC. En fait si tu as un faibles écart selon la théorie tu devrais te concentrer sur la tunique car c’est elle qui est limitante , si tu as un gros écart ça veut dire que tu n’exploites pas entièrement la capacité de ta tunique donc tu devrais alors privilégier du jelq ou autre exo dans le genre.

C’est ce que j’en ai compris, cependant si tu as un gros écart et une très très bonne qualité d’érection alors ça invalide la théorie, tout comme si tu as un bpel supérieur au bpfsl apparemment ça arrive… moi ça m’arrive en fait quand j’essaie de mesurer le bpfsl et que je commence à avoir une très très légère érection.

Bref y’a le topic de la TGC théorie qui est sur le forum principal , il est à coup sûr dans les premières pages.

Concernant la chaleur je pense qu’on arrivera à maitriser complètement son influence (théorique bien sûr) quand on comprendra de façon approfondie comment s’expliquent les gains. Mais ça à l’air difficile quand même étant donné qu’il y a toujours différentes manière d’effectuer une routine etc…

J’ai essayé d’ingurgiter la théorie TGC. Déjà qu’en français ça doit être coriace, alors en anglais.. Je m’y remettrai à tête reposée.

Je reviens sur le sujet du ligament suspenseur.

La seule façon d’allonger le pénis, selon la communauté médicale, c’est par une opération chirurgicale qui consiste à sectionner ce ligament supérieur. Il est admis que l’allongement par cette intervention ne concerne que la longueur au repos. J’en déduis que procéder à des exercices qui n’auraient d’influence que sur le ligament ne devraient conduire, là aussi, qu’à des gains au repos. Pour des gains en BPEL, il doit falloir logiquement pratiquer d’autres exercices en complément. J’ai tort ?

Envoyé par Graal
J’ai essayé d’ingurgiter la théorie TGC. Déjà qu’en français ça doit être coriace, alors en anglais.. Je m’y remettrai à tête reposée.
Je reviens sur le sujet du ligament suspenseur.
La seule façon d’allonger le pénis, selon la communauté médicale, c’est par une opération chirurgicale qui consiste à sectionner ce ligament supérieur. Il est admis que l’allongement par cette intervention ne concerne que la longueur au repos. J’en déduis que procéder à des exercices qui n’auraient d’influence que sur le ligament ne devraient conduire, là aussi, qu’à des gains au repos. Pour des gains en BPEL, il doit falloir logiquement pratiquer d’autres exercices en complément. J’ai tort ?

Il faut déjà voir comment le péns est configuré, ensuite il faut voir que le ligament a une certaine forme et par conséquent suivant la configuration la section d’une partie du ligament peut apporter des gains au repos et/ou en éréction ou bien pas du tout.

Sinon la tgc theory c’est assez simple, imagine un ballon de basket, et imagine que tu puisses l’étirer au max dans tout les sens sans avoir de l’air à l’intérieur alors tu pourra savoir le volume maximal de ce ballon sans pour autant le gonfler , maintenant imaginons qu’on le gonfle et qu’on atteigne pas le volume étiré alors ça veut dire qu’il reste de la place dedans.

Quand l’écart bpel bpfsl est significatif ,1cm environ, ça veut dire qu’il reste de la place par rapport au potentiel maximal ce qui sous entend que l’on doit favoriser les exo tendant à améliorer la qualité érectile soit le jelq.

Salut Rizlo,

Je veux bien te croire sur parole, mais je n’ai jamais lu nulle part (que ce soit sur un forum ou sur un site plus politiquement correct) que le sectionnement du ligament pouvait apporter des gains en érection.. L’absence totale de gain, parfois, semble en revanche assez fréquente.

Entre nous, ça m’arrangerait, que tu aies raison.

Salut

En fait un urologue ne peut promettre un gain à chaque patient , la section partielle du ligament va apporter un gain en érection en fonction de la configuration du pénis.

http://www.fotosearch.fr/bigcomp.as…37/GD303011.jpg

Si tu tailles un peu le ligament tu vas faire tomber un peu plus le pénis , surtout que certains urologues préconisent en complément l’emploi d’un extenseur ou bien des poids attaché au pénis pour avoir la cicatrisation adéquate. La section partielle n’allonge pas les CC, mais il évident que suivant l’angle de courbure et l’angle d’érection il peut y avoir des gains en érection suite à la chirurgie. C’est un peu la même chose que j’avais expliqué plus haut , tout est question de disposition.

Revois les précédents schémas, ensuite lis en détail les techniques opératoire, tout ce que j’aurais dis auparavant prendra alors un sens.

Il font une partie de ce qu’on fait nous , c’est à dire modifier les ligaments pour faire sortir la bibite de sa tanière.
De toutes les manières il n’y a pas cinquante façons d’avoir des gains :

-allongement des CC et CS donc de la tuniques, veines, artères, nerfs, peau etc.
-allongement du ligament suspenseur , fundiforme et arcqué si bien sûr l’angle s’y prête
-allongement du ligament de l’ischion celui à la base du pénis

Je vois pas d’autre moyen d’agrandir la tige ….si ces trois ne marchent pas je vois pas comment certain ont gagné des cm , donc y’a forcément anguille sous roche dans chaque site que tu as pu visité.

D’ailleurs il me semble que tu as eu des gains donc ….. :D

Ps: la communauté des urologues est motivé par la déontologie (ils veulent limiter le recourt à la chirurgie), les sexologues et les sites de conseil sont motivé par leur fréquentation (la taille sera toujours suffisante donc si y’a des problèmes sexuel il faudra fréquenter les autres pages du site), les vendeurs de solutions manuelles sont motivés par les volumes de ventes (donc présenteront la chirurgie comme dangereuse inesthétique ou rejoindront le point de vue des urologues), les d’appareils sont motivés par les volumes des ventes (idem que précédant) , les journaux généralistes écriront ce que le rédacteur aura envie d’écrire (on devinera sa position par rapport à la moyenne en fonction de l’article :) ) etc….puis y’a les moutons qui sont persuadé ce que la communauté médicale dit (ce qui en soi est sain).

Merci les gars,

C’est sympa.

Pour répondre à Graal, j’ai commencé il y a à peu près 2 mois, avec parfois plusieurs jours sans exercices. Je n’ai en effet pas toujours le temps de faire correctement tous les exercices. Mais comme dit précédemment, je ne suis pas sur d’avoir totalement “acquis” ce centimètre. Ma longueur en érection est assez variable, parfois je vois ce centimètre parfois ça ressemble plus à un demi centimètre (enfin quand je dis vois je parle avec un règle en main). Je n’ai cependant pas de gain en diamètre.

Je me questionne aussi sur ma façon de mesurer, car vous parliez de ça. Avec une prise avec un point régulier, la qualité de l’érection etc.. Personnellement je mesure uniquement après érection totale avec la base de la règle à la base du pénis, mais je n’enfonce pas la règle dans le pubis.

Encore merci et bonne continuation

Comme annoncé, j’ai effectué une nouvelle mesure…

Je suis assez fier d’annoncer un gain de 9 mm depuis août (soit 4 mois) !

Je suis passé de 18.5 cm à 19.4 cm.

Pas de gains en girth malheureusement, mais je nuancerais en disant qu’il y a la girth en érection totale, et celles en flaccid, en semi etc. qui comptent également, ainsi que la taille du gland. Or ces dernières grandeurs sont (au jugé) supérieures à ce qu’elles étaient avant que je me mette au PE, c’est absolument clair.

En espérant vous encourager,


Start Aug '09 6.9 x 5.3 Keep your cock healthy !

---> Aug '10 7.3 x 5.3 PE Works !

---> Dec '10 7.6 x 5.3 ---->Dec '12 7.7 x 5.4

Salut poola,

Eh bien, 1 cm en 2 mois c’est génial.. Et même s’il existe une distorsion de mesure et qu’il n’y a que 5 mm de gain, c’est déjà très, très bien.

Pour la mesure de la longueur, j’en effectue plusieurs, toujours le matin (c’est le moment où elles sont au plus fort, et en outre à un moment suffisamment éloigné du dernier exercice de PE qui pourrait fausser le résultat avec des gains temporaires).

J’effectue la mesure os pressé (BPEL) et, pour être à peu près sûr d’avoir le même point zéro, j’utilise une règle assez large que je place en dirigeant la tranche vers le visage. En la plaçant à 90 °, la base de la rêgle se glisse plus ou moins profondément dans l’ouverture sous l’os pubien ce qui rajoute des mm mais ne permet pas des mesures constantes.. Et puis finalement ça n’est pas du BPEL puisqu’on ne presse pas sur l’os mais en dessous. Malgré cela, il y a parfois des petites différences mais pour moi ça ne dépasse pas 1 ou 2 mm. Si la différence est plus importante c’est que le niveau d’érection est plus faible, mais en général je le ressens avant.

Franziskaner,

D’accord avec toi concernant l’intérêt que peuvent représenter les gains en flaccidité. Je n’ai jamais eu de problème d’épaisseur (je dirais même que le problème serait plutôt de continuer à avoir des gains alors que seule la longueur m’intéresse.. Mais bon quelques mm en plus, pourquoi pas). Par contre, une chose est sûre, c’est que je n’ai rien gagné au niveau du gland. Je n’ai jamais pris de mesure au niveau de la couronne, mais à l’oeil.. D’ailleurs, je pense même que si j’ai gagné 8 mm en circonférence au milieu de la hampe, je n’ai pas dû en gagner beaucoup au bout et, par contre, en gagner bien plus à la base. Mais ça n’est peut-être qu’une impression.

Pour le gland, je précise que ces gains ne sont intervenus que plus d’un an après le début du PE… C’est vraiment une entreprise de longue haleine.


Start Aug '09 6.9 x 5.3 Keep your cock healthy !

---> Aug '10 7.3 x 5.3 PE Works !

---> Dec '10 7.6 x 5.3 ---->Dec '12 7.7 x 5.4

Top
Thread Closed

All times are GMT. The time now is 04:33 AM.